Le Real Madrid devrait y réfléchir à deux fois avant de renvoyer Zinedine Zidane


Zinedine Zidane est en mauvaise posture du côté du Real Madrid. Pourtant, le virer coûterait très très cher aux Merengues, qui pourtant y réfléchissent.

Si son premier passage sur le banc du Real Madrid a été couronné de succès avec trois Ligues des Champions notamment, Zinedine Zidane vit une seconde expérience réellement difficile. En effet, depuis son retour sur le banc, en milieu de saison passée, le Français tâtonne et ne parvient pas à trouver la bonne formule pour retrouver l’allant du début. Visiblement, c’est plus difficile sans Cristiano Ronaldo, parti le même été que lui, mais à la Juventus Turin.

Alors, à l’instar d’Ernesto Valverde au FC Barcelone, on imagine déjà le champion du Monde 1998 sur la sellette. Et c’est encore plus le cas après la défaite contre le Paris Saint-Germain en première journée de la Ligue des Champions (3-0) et qu’un rendez-vous dangereux se profile ce dimanche soir en Andalousie, contre le FC Séville . Sauf que virer le Français coûterait très cher aux Merengues.

Près de 100 M€ à payer

Lors de son retour, Zidane aurait signé un bail de plus de trois ans avec la Casa Blanca, touchant 11,5 millions de livres sterling par année (soit un peu plus de 13 millions d’euros). Cela signifie que le licencier maintenant coûterait les trois années de contrat restantes au Real Madrid et donc un paiement brut de 70 millions de livres (80 millions d’euros peu ou prou) selon Sport. Une somme qui devrait faire réfléchir probablement les dirigeants du Real, ce que confirme aujourd’hui le Daily Mail.

Mais, ces derniers n’ont jamais eu peur de virer un entraîneur et tout Zidane qu’il est, la vérité c’est le terrain. Et, pour le moment, celui-ci ne sourit pas vraiment au natif de Marseille. La rumeur José Mourinho est revenue récemment, mais le Français ne semble pas vouloir en entendre parler. « Je continuerai à essayer jusqu’à la dernière minute et tant que le club me donnera la chance de continuer. Je ne me sens pas du tout interrogé. Je ne suis pas dérangé par la spéculation Mourinho. C’est la situation actuelle et chaque fois que l’équipe obtient un mauvais résultat, l’impression est que tout doit changer. C’est difficile, mais c’est la réalité », a-t-il lâché en conférence de presse ce samedi. À lui de tout changer maintenant.