Il y a 21 ans Gorges Weah devenait le premier africain ballon d’or


Il y a 21 ans, jour pour jour que Georges Weah était devenue le premier ballon d’or africain. Un titre qui restera a jamais dans les annales du football mondial.

Le Libérien George Manneh Oppong Weah devient, à 29 ans, le 40è Ballon d’or de l’Histoire. Au terme de sa belle année 1995, il est élu avec 144 points, devant l’Allemand Jürgen Klinsmann (108 points) et le Finlandais Jari Litmanen (67 points).

Surtout, « Mister George » devient le premier Africain – et jusqu’à aujourd’hui l’unique – désigné Ballon d’or (même si Eusébio, né au Mozambique, fut récompensé en 1965, mais il jouait pour le Portugal, toujours colon à l’époque du Mozambique).

Puissance, vitesse et technique 

Cette même année 1995, le Libérien rafle presque tous les titres individuels : Ballon d’or africain en janvier (la seconde fois après 1989), joueur africain de l’année par la CAF, meilleur joueur d’Europe et joueur Fifa de l’année. Mais curieusement, l’année 1995 n’est pas synonyme pour Weah de titres majeurs.

À la fin de la saison 1994-1995, il ne réalise « que » le doublé Coupe de France – Coupe de la Ligue avec le Paris Saint-Germain. C’est surtout en coupe d’Europe que l’enfant de Monrovia marque les esprits et s’envole vers le Ballon d’or, en scorant à huit reprises en Ligue des Champions, dont un but d’anthologie sur la pelouse du Bayern Munich.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *