Premier League : De Bruyne et Manchester City assomment Arsenal


Les Gunners accueillaient le champion d'Angleterre avec la volonté d'enchaîner après leur succès face à West Ham. Malheureusement pour les hommes de Freddie Ljungberg, City ne leur a laissé aucune chance et s'impose largement (3-0). Kevin de Bruyne en a profité pour inscrire un doublé.

Dans le cadre de la dix-septième journée de Premier League, Arsenal recevait Manchester City à l’Emirates Stadium. Une occasion rêvée pour les Gunners d’enchaîner après leur succès face à West Ham (3-1) en début de semaine. Pour le champion d’Angleterre, il fallait vite redresser la barre après le revers concédé face à United lors du derby de Manchester (1-2) le week-end dernier. Trois jours après le nul de son équipe en Ligue Europa (2-2) face au Standard de Liège, Freddie Ljungberg alignait un 4-2-3-1 et titularisait notamment Nicolas Pépé ainsi que le jeune Brésilien Martinelli. Côté Citizens, Pep Guardiola s’appuyait sur un 4-3-3 avec un milieu inédit composé de Foden, Rodri et Gündogan.

Dès les premières secondes, Arsenal se procurait la première occasion du match. Sur un long ballon, Martinelli filait vers les buts de City mais butait sur Ederson. Quelques secondes plus tard, Manchester City sur sa première opportunité ouvrait le score. Décalé sur la gauche par Fernandinho, Gabriel Jesus centrait pour De Bruyne dont la volée ne laissait aucune chance à Leno (0-1, 1ère). Les Gunners sonnaient la révolte avec une nouvelle fois Martinelli dont la frappe était repoussée par Ederson (7e). Les Citizens enfonçaient le clou au quart d’heure de jeu. Sur un contre, Gabriel Jesus décalait De Bruyne sur la gauche qui effectuait un petit numéro et centrait au six mètres pour Sterling qui ajustait tranquillement Leno (0-2, 15e).

Arsenal ne répond plus

L’ailier anglais inscrivait son neuvième but de la saison en Premier League. La rencontre baissait en intensité au fil des minutes. Juste avant la pause, les soucis se poursuivaient pour Arsenal avec la sortie de Kolasinac blessé à la cheville (38e). Deux minutes plus tard, Foden servait De Bruyne qui s’infiltrait dans la défense et décochait une frappe enroulée à l’entrée de la surface imparable pour Leno (0-3, 40e). Une réalisation qui assommait Arsenal, et De Bruyne d’une frappe enveloppée manquait de peu le triplé (42e). Au retour des vestiaires, Arsenal se procurait enfin une opportunité. Sur la droite, Pépé alertait Maitland-Niles qui distillait un bon centre pour Aubameyang dont la tête passait à côté (47e).

Manchester City régalait sur sa première offensive du second acte. Sur la droite, De Bruyne changeait le jeu pour Sterling qui décalait sur la gauche Gabriel Jesus dont la frappe passait au-dessus (52e). Les Gunners frôlaient la correctionnelle avec Chambers qui perdait un ballon aux abords de la surface. Gabriel Jesus en profitait pour filer seul au but mais perdait son duel face à Leno (62e). Résigné, Arsenal réagissait sporadiquement avec Aubameyang servi par Torreira, dont la volée ne trouvait pas le cadre (74e). En fin de match, Leno sauvait les siens une nouvelle fois en repoussant une frappe de Mahrez (86e). Avec ce score fleuve, Manchester City obtenait son onzième succès de la saison et consolidait sa troisième place. Pour Arsenal neuvième, les choses se corsaient sérieusement avec ce cinquième revers...