Fifa : Jérôme Valcke utilisait des jets privés à des fins personnelles


Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa suspendu dix ans pour corruption, utilisait régulièrement des jets privés à des fins personnelles selon un rapport du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le rapport du Tribunal arbitral du sport (TAS) est formel. L'ancien secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke a bien usé de sa position pour voyager aux frais de son riche employeur, avec sa famille. Durant son mandat, le Français «a effectué quatre voyages qui ne s'inscrivaient pas dans la politique de déplacements de la Fifa, car l'usage de jets privés ne répondait pas à des exigences de sécurité ou de réduction des coûts et parce qu'il était accompagné de membres de sa famille aux frais de la Fifa», peut-on lire dans le rapport, qui précise également qu'il a profité de sa position pour aider son fils à décrocher un juteux contrat.

Mis en cause dans une affaire de revente de billets du Mondial 2014 au Brésil et suspendu dix ans par la commission d'éthique de la Fifa, le Français avait été notifié dès 2013 de ses largesses par un mémo interne. Il lui était conseillé de «trouver des solutions alternatives et moins coûteuses». En septembre 2012, le bras droit de Blatter, en déplacement à New Delhi, avait profité du jet privé mis à sa disposition pour visiter le Taj Mahal, en compagnie de sa femme et de l'un de ses fils.

En juillet 2015, il avait fait venir son fils de Sao Paulo à Zurich «en business aux frais de la Fifa». Le surcoût est évalué par la Fifa à «environ 71 699 USD (60 000 euros) qui n'ont pas été déduits du salaire de M. Valcke». Entre janvier 2011 et septembre 2013, les vols en jets privés par des cadres de la Fifa ont coûté 9,9 millions d'euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *