Cheikh Ndoye, Sané, Sabaly, Baye Omar Niasse, Pape Souaré, Les ratés du Mercato d’hiver 2018


Offres jugées insuffisantes, pression des supporters ou de la Coupe du monde 2018, tout ne se passe pas toujours comme prévu lors du marché des transferts concernant les footballeurs sénégalais.

Le mercato d’hiver a été bouclé ce 31 janvier 2018 à minuit. Certains l’attendent pendant de longues semaines, d’autres y jouent les opportunistes. Que ce soit pour rebondir après une première partie de saison ratée, partir se tester à l’échelon supérieur ou encore aller chercher un gros chèque pour régler quelques soucis, le deal est simple. Chacun a 31 jours pour faire et régler ses affaires. Tour d’horizons des Sénégalais pour qui tout ne s’est pas passé comme ils l’auraient souhaité.

Cheikh Ndoye, retour à Angers différé

Strasbourg et Angers sont passés tout proche de réaliser un gros coup. En effet, le très courtisé Cheikh Ndoye aurait pu rejoindre l’un de ces deux clubs. Malheureusement pour eux, l’international sénégalais finira la saison du côté de Birmingham où il a déjà franchi la barre des vingt matches même s’il est resté un mois sans jouer régulièrement. L’Equipe nous apprenait que c’est surtout Strasbourg qui semble en mesure de recruter Cheikh N’Doye cet hiver avec la possibilité d’un prêt sec pour le club alsacien. Mais le club de Championship n’a pas donné suite à cette affaire. Le contrat de l’ancien capitaine d’Angers court jusqu’en juin 2019. Une situation qui pourrait se réperctuer sur le mondial 2018 prévu dans quatre mois. Ce, à condition qu’il joue plus.

Lamine Sané et Metz, le raté de la dernière minute

Toujours en France, Lamine Sané aurait pu poursuivre sa carrière au Fc Metz, mais son transfert a capoté à la veille de la clôture du Mercato. Pourtant, il avait déjà passé sa visite médicale, mais le défenseur sénégalais ne s’est pas entendu sur les termes d’un contrat avec le club messin. Du coup, il est retourné au Werder Brême où il est écarté depuis quelques jours. L’ancien bordelais qui avait manifesté ses envies d’aller en Russie, peut mettre une croix sur la Coupe du monde.

Sabaly, la piste espagnole non aboutie

Titulaire indiscutable du côté des Girondins de Bordeaux, Youssouf Sabaly serait courtisé par le Fc Séville (D1, Espagne). Selon les informations de Marca, le prestigieux club espagnol penserait à l’international sénégalais au cas où la piste Aleix Vidal ne puisse pas se réaliser. Mais, cela n’a pas connu une suite puisque le club français n’envisage pas se séparer de son défenseur polyvalent dont le contrat court jusqu’en 2021. Malgré tout, Sabaly n’a pas à s’inquiéter puisqu’il est joue régulièrement en club. Du coup, son mondial n’est pas menacé. Aliou Cissé compte beaucoup sur lui.

Sankharé reste finalement à Bordeaux

Désireux de poursuivre sa carrière loin de Bordeaux depuis le limogeage de Jocelyn Gourvennec, Younousse Sankharé n’ira finalement pas dans un autre club. Comme le révéle le quotidien Sud Ouest, information confirmée par RMC Sport, le milieu de terrain sénégalais restera bien sous les couleurs bordelais malgré des discussions en Angleterre avec quelques clubs dont Middlesbrough. Mais, le hic se trouve sur l’avenir du joueur en sélection où il n’est pas plus appelé alors qu’il joue à Bordeaux.

Cheikh Mbengue continue à galérer à St-Etienne

Annoncé partant pour la Turquie, Cheikh M’Bengue (29 ans) est finalement obligé de restrer. D’autant que l’intérêt de Trabzonspor n’a pas abouti. Le latéral gauche international sénégalais continuera donc à galérer chez les Verts où il est apparu seulement à six reprises cette saison en championnat. Entre manque de temps de jeu et méforme, l’ancien toulousain peut déjà oublier le mondial.

BON se plaît désormais à Everton

Dans le viseur de Crystal Place, West Ham ou encore Galatasaray depuis plusieures semaines, Baye Oumar Niasse ne bougera pas cet hiver. En effet, l’international sénégalais poursuivra l’aventure avec Everton où tout semble bien rouler désormais, après une première partie de saison difficile. Mais ces récentes prestations remarquables ont fait changer d’avis ses dirigeants. Ses courtisants devront sans doute attendre le prochain marché. Ce qui fait que ses chances de faire partie du voyage pour la Russie, ne sont pas minimes. Niasse pourrait être la surprise du chef s’il continue de s’affirmer à Everton.

Pape Souaré devra patienter

Lui, il revient d’une grave et longue blessure dûe à un accident de voiture. Sa carrière était même menacée, mais, il a retrouvé les terrains. Pour le relancer, l’Olympique de Marseille avait manifesté son intérêt, tout comme Newcastle, mais rien n’a abouti. Pape Ndiaye Souaré devra donc patienter sûrement à la fin de la saison. Son temps de jeu est réduit. Seulement 148 minutes jouées avec Crystal Palace. Ce qui compromet ses chances d’aller au mondial.

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *