Le Barça hésite à repasser à l’attaque pour Neymar… à cause d’Ansu Fati !


Selon la presse catalane, les dirigeants barcelonais ne seraient plus forcément intéressés par un retour de Neymar.

Ces dernières semaines étaient plutôt paisibles, et le feuilleton Neymar semblait oublié… Les prestations convaincantes du joueur sous la tunique parisienne et les divers problèmes auxquels fait face le club catalan ont un peu mis de côté cette affaire, mais on se doutait bien que dès le mois de janvier, on risquait d’y avoir encore droit. Si on utilise le passé, c’est parce que les Catalans pourraient finalement ne pas repasser à l’attaque pendant ce mercato hivernal, ni même l’été prochain.

Le quotidien Mundo Deportivo, plutôt bien informé lorsqu’il s’agit des intentions de la direction de Josep Maria Bartomeu, affirme que l’état-major barcelonais hésite clairement à tenter de rapatrier son ancien numéro 11. Même si cela s’annonçait de toute façon très compliqué cet hiver, pour des raisons financières évidentes et aussi parce qu’on n’imagine pas le Paris Saint-Germain se séparer de sa star en milieu de saison, la possibilité de repasser à l’attaque l’été prochain pourrait aussi tomber à l’eau. En grande partie à cause d’Ansu Fati.

Le club mise énormément sur Fati

Le média catalan explique ainsi que les dirigeants du champion d’Espagne ont peur qu’une éventuelle arrivée de Neymar bride Ansu Fati et lui ferme les portes du onze titulaire. Le Brésilien serait logiquement titulaire indiscutable sur le flanc gauche, et le jeune Espagnol devrait se contenter des miettes, ce qui n’est pas idéal pour son développement. Le Barça mise énormément sur le joueur né en Guinée-Bissau, qui devrait bientôt obtenir une augmentation salariale et voir sa clause libératoire de 100 millions d’euros être revue à la hausse.

Il y a aussi d’autres raisons qui font hésiter les Barcelonais, en plus du petit prodige espagnol. Les pépins physiques récurrents du joueur formé à Santos notamment, encore absent pour un mois après une blessure en sélection. Le fait qu’il y ait d’autres postes prioritaires à renforcer, comme cette position de numéro 9 avec un Luis Suarez qui va sur ses 33 ans et n’a pas de remplaçant, joue aussi. On n’aura donc peut-être pas de nouveaux épisodes du feuilleton Neymar…

Commentez via Facebook