Vers la rupture du contrat entre Startimes et la Ligue pro


Quelques mois seulement après avoir signé un contat de dix ans pour 6 milliards francs CFA, avec la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), la structure chinoise, StarTimes, est en passe de rompre cette convention. Une annonce faite, mercredi soir, par le président de la Ligue pro, Saer Seck.

« Startimes est sur le point de casser son contrat avec la Ligue pro à cause des obstacles sur la mise en place de son travail », a-t-il déclaré, en conférence de presse. « Exacf Télécom a déposé une plainte contre StarTimes au niveau du CNRA (Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel) alors qu’il est impossible d’acheter le décodeur TNT (Télévision Numérique Terrestre). Ce qui fait que StarTimes est incapable de développer ses activités au Sénégal. Pourtant, StarTimes a expliqué qu’il diffuse par des satellites », a-t-il expliqué.

« StarTimes n’a pas donné d’ultimatum, mais le déploiement n’est plus le même. Des employés ont été redéployés en Côte d’Ivoire et les décodeurs ont été réimportés», a précisé Saer Seck avant de dire que la Ligue va demander de l’aide à l’Etat. «Un appel est lancé au président de la République (Macky Sall) pour redéfinir les termes de la TNT et sauver le football professionnel au Sénégal », a ajouté M. Seck qui visiblement était sur les nerfs.

, Vers la rupture du contrat entre Startimes et la Ligue pro, www.igfm.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *