TOP 5 DES AFRICAINS D’EUROPE du week end : Samuel Eto’o encore une fois décisif


1. Paul-José Mpoku (Panathinaïkos, RD Congo)

Arrivé l'été dernier en Grèce, au Panathinaïkos, en provenance du Chievo Vérone, l'excentré gauche et international de la RDC poursuit sur sa lancée de la dernière CAN au Gabon où il avait inscrit deux bijoux sur coup franc, contre le Togo et le Ghana. En déplacement à l'Asteras Tripolis, PJM a offert le deuxième but avant d'inscrire lui-même le quatrième d'un succès impressionnant (5-0). La CAN semble avoir fait le plus grand bien à M'Poku (24 ans) qui compte désormais deux buts à son compteur.

2. Sofiane Hanni (Anderlecht, Algérie)

Déjà buteur voici une semaine avec les Mauves d'Anderlecht, lors du succès (4-2) contre Zulte Waregem, l'international algérien a aidé son club lors du match de haut de tableau en Jupiler League. L'ancien attaquant du FC Malines (10 puis 17 buts lors de ses deux saisons) a ouvert la marque à Ostende (4-1). Il s'agit de son huitième but personnel cette saison pour le club bruxellois qui lui a déjà confié le brassard, preuve de son intégration rapide et de son importance dans le collectif.

3. Mohamed Salah (AS Roma, Egypte)

Auteur de deux passes décisives contre Crotone la semaine précédente (2-0) pour sa première titularisation dans le onze de la Louve depuis son retour de la CAN, où il a décroché l'argent avec l'Egypte, le Pharaon a enfin retrouvé le chemin des filets en Serie A, où il n'avait plus marqué depuis le mois de novembre et une victoire sur Bologne. Inspiré, Salah a participé au festival de buts contre le Torino (4-1) et inscrit le deuxième but des siens. Avec déjà neuf réalisations au compteur, il se rapproche doucement de ses stats de la saison passée (14 buts en Championnat).

4. El Fardou Ben Nabouhane (Panionios, Comores)

Pour le troisième week-end d'affilée, l'attaquant et international comorien a frappé. Né à Passamainty (sur l'île de Mayotte), le Coelacanthe (surnom de la sélection comorienne) a inscrit le seul but de la rencontre qui opposait le Panionios d'Athènes, son club, à l'Iraklis (1-0). El-Fardou, qui évolue en Grèce depuis 2013 (deux saisons à Veria, une à Levadiakos avant de rejoindre Panionios) après avoir évolué au Havre puis à Vannes, affiche déjà six buts sous les couleurs du dauphin de l'Olympiakos en Championnat.

5. Samuel Eto'o (Antalyaspor, Cameroun)

Encore une fois décisif ! Auteur de l'unique but de l'Antalyaspor face à Kardemir FC Karabükspor, l'ancien canonnier des Lions indomptables a inscrit son neuvième but personnel en 18 matches cette saison. Quatrième meilleur buteur de Süperlig, il permet à son club – invaincu depuis la mi-décembre, soit six matches - d'occuper la cinquième place, à deux longueurs seulement d'une place européenne. A presque 36 ans -il les fêtera le 10 mars – l'âge n'a pas d'effet sur le rendement et l'efficacité de l'ancien buteur du Barça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *