Tirage du Mondial 2018 : le Nigeria n’a pas «d’appréhension» selon le sélectionneur Gernot Rohr


Le Nigeria a beau figurer dans le quatrième chapeau, celui des équipes les plus faibles, son sélectionneur Gernot Rohr n'a «pas d'appréhension» avant le tirage au sort du Mondial 2018 vendredi.

«Il n'y a pas d'appréhension», a déclaré Gernot Rohr au site de la Fédération nigériane de football depuis Moscou, malgré le tirage au sort difficile promis aux Super Eagles. «Toutes les équipes présentes, sauf la Russie (qualifiée d'office en tant que pays organisateur), sont passées par les éliminatoires. Elles ont toutes joué des rencontres difficiles, donc aucune d'entre elles ne peut être qualifiée de faible», a-t-il poursuivi.

«Chaque équipe a le droit de rêver»

«Pour figurer parmi les meilleurs, il faut battre des équipes plus fortes et même les plus fortes», a- poursuivi l'ancien technicien de Bordeaux et de Nice (64 ans), qui a prolongé de deux ans son bail avec les Super Eagles.

«Chaque équipe a le droit de rêver. Mais nous avons nos têtes sur les épaules, et nos pieds sur terre. Qu'importe le tirage, nous prendrons les matches l'un après l'autre», a poursuivi Rohr. Le Nigeria n'a jamais dépassé les 8es de finale d'un Mondial (1994, 1998, 2014).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.