Le sélectionneur de Kenya se rectifie : Vous pouvez réécouter mes propos, j’ai du respect pour le coach Aliou


Le Kenya, avec trois points au compteur et un goal-average négatif, « va prier Dieu » pour faire partie des équipes qualifiées pour le prochain tour de la Can en dépit de sa large défaite 0-3 contre le Sénégal, a indiqué le sélectionneur des Harambee Stars.

« Nous avons tenu une heure de temps face à cette équipe du Sénégal qui, avec ses qualités, te fait payer cher tes erreurs », a analysé le technicien français en conférence de presse, peu après la défaite de son équipe face aux Lions.

Les Harambee Stars, signale-t-il, devront attendre la fin du premier tour pour connaitre leur sort en espérant faire partie des 4 meilleurs troisièmes qui vont accompagner pour le prochain tour les deux premières équipes de chaque poule. « Nous avons bien démarré et on a essayé de créer des problèmes à l’adversaire, mais quand on a fait des erreurs, c’est but derrière », a-t-il dit en référence au Sénégal.

Le Kenya qui compte 3 points (-4) espère faire partie des quatre meilleurs troisièmes 3-èmes qui seront qualifiés en même temps que les deux premiers de chaque poule. Il est revenu sur les propos qu’il a tenus en conférence de presse la veille du match contre les Lions, qui, avait-il dit, font preuve de fragilité mentale à l’occasion des grands rendez-vous, estimant que ses propos avaient été travestis.

« Je suis arrivé au constat que le Sénégal, en dépit de la qualité de ses joueurs, n’arrivent pas à gagner la CAN », a-t-il souligné, parlant d’une « anomalie » compte tenu du « gros potentiel » des Lions. « Vous pouvez encore réécouter mes propos, j’ai du respect pour le coach Aliou (Cissé) et son travail pour me permettre un tel jugement, et j’ai le même sentiment de respect vis-à-vis des Sénégalais », a-t-il relevé.

Il a dit ne pas avoir à présenter d’excuses pour ses déclarations, ne se sentant pas fautif en aucune manière. Le technicien français avait pourtant suggéré que ses joueurs pouvaient profiter de ce que les footballeurs sénégalais étaient rarement performants quand les matchs devenaient décisifs.

Source: APS

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *