Réactions après le décès de Carlos Alberto


Le monde du football a unanimement salué la mémoire de Carlos Alberto.

Clodoaldo (ancien coéquipier, sur le site Globoesporte.com) : «Il était mon frère. Plus qu'un ami. Nous nous parlions tout le temps. Quand j'ai reçu la nouvelle, j'étais comme paralysé. C'était un crack et le meilleur capitaine que nous ayons jamais eu.»

Gerson (ancien coéquipier et champion du monde en 1970, sur la chaîne brésilienne Sportv) : «Il était le capitaine lors de la Coupe du Monde de 1970 parce que nous l'avons choisi, pas la direction. Il avait une importance capitale pour nous, sur et en dehors du terrain. Il n'y aura plus jamais de leader comme lui.»

Carlos Alberto Parreira (entraîneur champion du monde avec l'equipe du Brésil en 1994, préparateur physique en 1970, au micro de la chaîne d'info brésilienne Globonews) : «Il avait beaucoup d'humour et savait imposer son autorité de capitaine avec délicatesse. Il fut l'un des plus grands latéraux de l'histoire du football et un leader dans toutes les équipes par lesquelles il est passé. C'était une forte personnalité, il n'avait pas peur de dire ce qu'il (pensait).»

Ronaldinho (Ballon d'or 2005 et champion du monde avec le Brésil en 2002 (sur Twitter): «Un exemple de leadership sur et en dehors du terrain. Un grand ami, qui m'a toujours témoigné beaucoup d'affection. Repose en paix, capitaine éternel !»

Lothar Matthäus (Ballon d'or et champion du monde en 1990, qui a participé à une émission de télé quotidienne comme consultant avec Carlos Alberto pendant le Mondial 2014 au Brésil) : «Repose en paix, mon ami Carlos Alberto. Un grand homme et une véritable légende. Ce fut un plaisir de te connaître.»

Marta (capitaine de l'équipe féminine du Brésil et élue cinq fois meilleure joueuse du monde, de 2006 à 2010) : «Repose en paix. #eternocapita»

Franz Beckenbauer (A joué avec Carlo Alberto au New York Cosmos) : «Heidi (son épouse) et moi sommes profondément choqués. Carlos Alberto était comme un frère pour moi, un de mes meilleurs amis.»

Santos (club de Carlos Alberto de 1966 à 1974) : «Merci pour tout, Carlos Alberto Torres. Le club décrète un deuil officiel de trois jours.»

Confédération Brésilienne de Football (communiqué) : «Avec une énorme tristesse, la CBF déplore le fait que le monde du football ait été surpris par le décès de Carlos Alberto Torres. Légende de la Seleçao, le capitaine du titre mondial de 1970 est mort à Rio de Janeiro, d'un infarctus. La veillée funèbre aura lieu au siège de la CBF.»

FIFA : «Repose en paix, Carlos Alberto, capitaine de l'équipe du Brésil championne du monde en 1970. Tu ne seras jamais oublié.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *