Qualif CAN 2019 : L’Algérie veut séduire, le Sénégal veut se rassurer !


DU NOUVEAU DANS LA TANIÈRE
CAMEROUN - MALAWI (12/10 - 16H30 SUR BEIN SPORTS 2)

Clarence Seedorf va connaître son deuxième match à la tête des Lions Indomptables ce vendredi à 16h30. Et déjà, l’ancienne gloire néerlandaise n’a plus le droit à l’erreur ! La faute à un match nul concédé lors de sa première, en déplacement aux Comores (1-1). Une contre-performance qui met le Cameroun sous la menace du Maroc et du Malawi. C’est justement ce dernier adversaire qui se déplacera à Yaoundé avec la ferme intention de faire vaciller le champion d’Afrique en titre. A cette occasion, l’attaquant du Paris Saint-Germain, Eric Choupo-Moting, a été nommé capitaine de l’équipe pour son retour avec les Lions. « Je suis content d’être capitaine, a-t-il assuré. Je peux aussi vous dire que nous sommes tous prêts pour le match. »Tout autre résultat qu’une victoire menacerait fortement Seedorf…

BELMADI ET L’ALGÉRIE VEULENT CONVAINCRE
ALGÉRIE - BÉNIN (12/10 - 21H45 SUR BEIN SPORTS 2)

 

d

L’opération séduction se poursuit pour Jamel Belmadi, le nouveau sélectionneur des Fennecs. Pour sa deuxième à la tête des Verts, l’ancien joueur de Marseille reçoit le Benin au stade Mustapha Tchaker de Blida. Il sera avant tout question de faire oublier le nul concédé en Gambie dans des conditions de jeu compliquées. Cette fois-ci, le coach algérien n’aura plus aucune excuse puisque la pelouse de Tchaker a été chouchoutée en prévision de la rencontre. Sportivement, Belmadi devrait ajuster son équipe en lançant d’entrée Benzia en lieu et place de Feghouli, tandis que la pointe sera occupée par le prolifique buteur d’Al Saad (Qatar), Baghdad Bounedjah. Une animation offensive complétée par les virtuoses Brahimi et Mahrez qui suscite beaucoup d’espoirs. Reste désormais à concrétiser le tout sur le terrain pour s’éviter toute mauvaise surprise.

LA TUNISIE SANS KHAZRI
TUNISIE - NIGER (13/10 À 20H15 SUR BEIN SPORTS 2)

 
Deux matchs, deux victoires. Tout va bien pour la Tunisie. Et il est fort à parier que les Aigles de Carthage poursuivent leur sans-faute ce week-end. Les hommes de Faouzi Benzarti, qui va également connaître son deuxième match à la tête de la Tunisie, reçoivent la modeste équipe du Niger. Rien de bien effrayant même si le champion d’Afrique 2004 sera privé de son capitaine et arme offensive numéro 1 : Wahbi Khazri. Autre absent de taille, le latéral gauche Ali Maaloul. Il sera remplacé par le défenseur de Dijon, Oussama Haddadi. En cas de succès, la Tunisie serait alors quasiment qualifiée pour sa 14eme CAN de suite !

LE SÉNÉGAL VEUT SE RASSURER
SÉNÉGAL - SOUDAN (13/10 - 21H SUR BEIN SPORTS 3)

 

j

 

 

Le Sénégal n’est pas en danger mais devra se méfier du Soudan. Leaders du groupe A avec Madagascar, les Lions de la Teranga devront se racheter de leur match nul concédé le 9 septembre dernier à Antananarivo (2-2). Aliou Cissé, le coach sénégalais, a dû faire face au forfait de Salif Sané et à l’incertitude qui plane au-dessus de l’excellent Kalidou Koulibaly. Dans cette optique, c’est le défenseur de l’Olympiakos, Pape Abou Cissé, qui devrait tenir sa place dans l’axe, en compagnie de Cheikhou Kouyaté.  L’attaque sera menée par la star de Liverpool, Sadio Mané, qui reste toujours déçu de l’état de la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor : « Honnêtement, ce n’est pas la pelouse qu’on attendait. On n’a pas le choix. Cela fait des années et des années qu’on fait. »

LES COMORES RÊVENT D’EXPLOIT !
MAROC - COMORES (13/10 - 22H SUR BEIN SPORTS MAX 4)

Et si la grande surprise nous venait du complexe Mohamed V de Casablanca ? C’est dans cette enceinte que la séduisante équipe marocaine accueillera les Comores. Les Cœlacanthes, surnom des Comores, connaissent une impressionnante progression. Petit à petit, les hommes d’Amir Abdou évoluent sur l’échiquier africain. Des progrès rendus possibles notamment grâce aux joueurs expatriés évoluant en Europe tels qu'Ahamada, Alhadur, Abdallah, Bachirou, Selemani ou encore Bakar.

g

 

Le Cameroun en a d’ailleurs fait les frais le mois dernier en concédant le match nul « grâce » notamment à Bahoken, buteur à la 80e minute. Un bon point pour les Comores qui espèrent le bonifier face à l’ogre marocain. Plus facile à dire qu’à faire tant les Lions de l’Atlas se reposent sur des certitudes. D’autant plus que les hommes de Hervé Renard sont dans l’obligation de l’emporter sous peine de voir le Cameroun s’envoler en tête du groupe.

 

BeinSport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *