Le PSG se sort de justesse du piège dijonnais grâce à un doublé de Meunier


Le PSG, dominateur mais pas assez efficace, s'est imposé à Dijon en toute fin de match (2-1) grâce à un doublé de Thomas Meunier.

Le match : 2-1

Privé de cinq titulaires dont son meilleur buteur Edinson Cavani (8 buts), le PSG a eu énormément de mal à bouger des Dijonnais très solidaires et entreprenants samedi en Bourgogne et a attendu le temps additionnel pour s'imposer.

Les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont livré un match sans complexe - ils ont même atteint la mi-temps avec un total de 7 tirs contre 4 - face à des Parisiens dominateurs mais pas toujours très inspirés, à l'image d'Angel Di Maria.
Plus pressants au retour des vestiaires, les joueurs d'Unai Emery se sont créé de nombreuses occasions. Mais les défenseurs dijonnais ont tenu, se battant sur chaque ballon, l'action la plus symbolique étant la double occasion de Draxler et Mbappé et le tacle de Haddadi pour contrer en dernier recours la frappe du jeune international français (51e).

Les offensives parisiennes se sont aussi longtemps heurtées à un Baptiste Reynet héroïque et aidé par ses montants, qui a tenu sa cage inviolée jusqu'à la 70e minute et l'ouverture du score de Meunier à la suite d'une frappe de Neymar repoussée.
Retombés dans un rythme nonchalant, les Parisiens se sont fait surprendre, lorsque Benjamin Jeannot a cru offrir un point aux siens d'une volée somptueuse sur un ballon renvoyé au 25 mètres par Kimpembe, qui a laissé Areola totalement figé sur ses appuis (87e).
Mais Paris avait un sauveur en la personne de Thomas Meunier, qui aurait dû être remplacé par Lo Celso avant qu'Emery ne décide plutôt de sortir Draxler. Bon choix, puisque Meunier a offert la victoire dans le temps additionnel d'une frappe à bout portant entre les jambes de Haddadi après un très bon travail de Mbappé (90e+2). Un succès précieux qui permet à Paris de prendre six points d'avance sur Monaco, deuxième, battu vendredi à Lyon (2-3).

5 - Avec ses deux buts du jour, Thomas Meunier en totalise déjà trois cette saison en Ligue 1, auxquels il faut ajouter deux passes décisives. Le Belge est ainsi impliqué sur cinq réalisations, soit autant que son nombre de matches disputés avec le PSG.

Le joueur : Baptiste Reynet pas récompensé

Pendant 69 minutes, le gardien dijonnais aura tout repoussé, écœurant tour à tour Di Maria (16e), Neymar (70e) et surtout Mbappé (61e, 63e, 68e). Malgré l'aide de ses montants sur un coup franc de Dani Alves (44e) et une tête de Marquinhos (62e), le portier a finalement dû s'incliner sur un doublé de Meunier (70e, 90e+2).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.