PSG : le Qatar fixe une deadline au Barça pour Neymar !


Le Qatar a décidé de mettre un peu de pression dans le dossier Neymar. Ainsi, les Barcelonais sont prévenus, ils n’auront que peu de temps pour boucler ce transfert.

 

Le dossier Neymar n’est pas vraiment au bout de son histoire. On pourrait même dire qu’il dure depuis deux années maintenant. Le premier épisode concernait son départ du FC Barcelone au Paris SG et la saison 1 s’est étirée tout au long de l’été. Il y a eu ensuite quelques petits spins off où on évoquait son malaise à Paris, ses embrouilles avec Cavani concernant les penalties ou encore son duel de leadership avec Kylian Mbappé, débarqué en même temps que lui.

Mais la saison deux est enfin arrivée, après près de deux ans de production, elle est enfin là, sous nos yeux. Cette fois, on suit avec attention les intrigues qui se mêlent : va-t-il rester à Paris même s’il ne le souhaite pas ? Va-t-il tout faire pour s’en aller et retrouver Lionel Messi et Luis Suarez ? Le suspens est entier et dans ce feuilleton, de nouveaux acteurs sont apparus. Il y a bien évidemment Leonardo, le directeur sportif du PSG, qui n’était pas là en 2017.

L’Émir entre dans la danse

Mais ce n’est pas le seul. L’Émir du Qatar et propriétaire du Paris Saint-Germain, le Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, pourrait bien jouer les guest star dans un nouvel épisode qui n’était, même si on s’en doutait, pas forcément prévu au départ. Selon les informations de Cnews, le grand patron du club francilien aurait pris les choses en main et surtout il aurait prévenu le FC Barcelone, réel seul prétendant, qu’ils n’auraient que peu de temps pour régler les problèmes.

La chaîne de Canal + explique que le propriétaire actuel du PSG aurait indiqué la date du 31 juillet comme ultime moment pour trouver une conclusion à ce dossier et conclure l’affaire avec Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi. Petit à petit, on s’approche inéroxablement vers un épilogue de cette série qui aura tenu en haleine – et aussi énervé – pas mal de monde que ce soit du côté de l’Hexagone ou de celui du Pays de Cervantès.

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *