PSG : la guerre Real Madrid-Barça est déclarée pour Neymar !


Le mercato anglais a fermé ses portes hier après-midi. De quoi mettre fin au feuilleton Pogba dans une Espagne qui se passionne maintenant pour la bataille entre Merengues et Blaugranas pour la signature du Brésilien du PSG.

 

 

Pour cette saison 2019/2020, le Real Madrid version Zidane 2.0 compte bien mettre un terme à l’hégémonie du FC Barcelone en Espagne. Cependant, la lutte sportive entre les deux géants ibères vient tout juste de se déplacer aussi sur le terrain du mercato. Hier, Paul Pogba a assisté au décompte final du mercato anglais en sachant pertinemment qu’aucune bonne nouvelle n’arriverait en provenance de la capitale espagnole. Grande priorité de Zinedine Zidane, le milieu de terrain de Manchester United peut encore être vendu, mais un tel scénario est aujourd’hui considéré comme utopique de l’autre côté des Pyrénées, les Red Devils n’allant pas céder un de leurs joueurs majeurs sans pouvoir le remplacer.

L’option Pogba écartée, c’est désormais Neymar qui fait la Une de la presse sportive madrilène. En gros, si un transfert clinquant doit se produire chez les Merengues d’ici la fin du mercato, ce sera celui de l’international auriverde. Pas vraiment une surprise puisqu’un retour de flamme du vice-champion d’Espagne en titre ne cesse d’être évoqué ces derniers jours. Et ce vendredi est le théâtre d’une incroyable passe d’armes entre Madrilènes et Catalans : « Neymar aux enchères » (AS), « Neymar à l’horizon » (Marca), « Neymar, priorité au Barça » (Mundo Deportivo), « Le Barça contre-attaque pour Neymar » (Sport). Autant de gros titres ronflants qui n’annoncent qu’une chose : le Real Madrid et le FC Barcelone vont se livrer une guerre intense pour récupérer le numéro 10 du PSG.

A la base, la donne est simple. Neymar voulait revenir au Camp Nou, mais le Barça a vu ses offres être constamment refusées par les Rouge-et-Bleu. La tendance évoquée était claire : Paris ne voudrait qu’un transfert sec et pas un deal type « argent + joueurs » ou prêt avec option d’achat. Aujourd’hui, l’explication des refus systématiques parisiens semble surtout s’expliquer par le désir du PSG de vendre sa star à n’importe quel club, sauf au Barça. Et ça, le Real Madrid l’a parfaitement compris puisque Marca affirme que le dossier a repris du poil de la bête à Madrid grâce à Leonardo. Le directeur sportif francilien serait en effet venu relancer Florentino Pérez. Une initiative qui a sans doute eu le mérite de titiller le dirigeant espagnol dont l’amour pour Neymar est connu.

La presse madrilène s’enflamme pour Neymar, les médias catalans répliquent

Le quotidien AS rappelle en effet que le président de la Casa Blanca est un admirateur du Brésilien puisqu’il avait déjà tenté de le recruter en 2013 avant que le Barça ne rafle la mise. Un intérêt présidentiel qui semble pouvoir dépasser les réticences d’un Zidane pas spécialement fan du joueur, même si L’Equipe du jour précise que l’entraîneur français n’a pas refermé complètement ce dossier. Une lueur d’espoir jumelée aux bonnes relations entre les deux clubs et voilà que tout le monde se met à y croire à Madrid. Le quotidien valide d’ailleurs l’hypothèse d’une offre merengue comprenant une somme d’argent + un (des) joueur(s). Et si Luka Modric n’est pas chaud à l’idée de faire partie de la transaction, AS précise que des éléments tels que James Rodriguez, Gareth Bale (qui n’a plus de porte de sortie en Chine ou en Angleterre) ou Keylor Navas pourraient être inclus.

Un son de cloche qui a immédiatement trouvé un écho du côté de la presse catalane. Dans son édition du jour, Sport affirme que le Barça prépare donc sa contre-attaque, bien décidé à ne pas jeter l’éponge. Le forcing de Lionel Messi auprès du président blaugrana Josep Maria Bartomeu est bien évidemment souligné, et le journal pro Barça croit savoir que les champions d’Espagne en titre pensent à soumettre une nouvelle offre (incluant toujours un ou plusieurs joueurs). Mais ce n’est pas tout. Face aux relations très tendues avec le PSG, le Barça espère surtout que Neymar ne va pas se décider trop vite.

Dans l’idéal, les Culés aimeraient que le Brésilien affiche publiquement son désir de revenir en Catalogne. Un scénario très improbable. La volonté première du joueur est de quitter le PSG, pas de se fermer une porte de secours avec ce genre de déclarations. Vous l’aurez compris, si l’espoir catalan existe toujours, la menace merengue est prise très au sérieux. Il suffit d’ailleurs de jeter un oeil aux informations du deuxième journal pro Barça pour s’en convaincre. Mundo Deportivo affirme que Neymar ne devrait pas jouer le premier match de la saison de Ligue 1 contre Nîmes et que le Brésilien attendra le Barça jusqu’au 20 août. Et si les Culés ne se sont pas concrètement manifestés à son égard d’ici là, l’ancien joueur de Santos serait prêt à envisager un futur à Madrid. Bref, vous l’aurez compris, Neymar va mettre le feu au mercato espagnol.

 

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.