Premier League : Manchester United enchaîne un sixième succès en Premier League en s’imposant à West Ham


Manchester United a entamé 2017 comme il avait fini 2016 : par une victoire. Les Red Devils se sont imposés à West Ham (2-0), pour enchaîner un sixième succès de rang en Premier League.

Le match : 0-2

Même si Manchester United n'a pas livré son meilleur match, l'équipe de Mourinho a porté sa série de victoires à six sur le terrain de West Ham (0-2). Un succès qui permet à MU de revenir à trois points du podium. West Ham a mieux entamé la rencontre, avec une bonne occasion de Lanzini repoussée par De Gea (10e), mais les Hammers ont été coupés dans leur élan, suite à l'expulsion de Feghouli (15e, voir par ailleurs).

En supériorité numérique, Manchester United a alors pris un léger ascendant. Les Red Devils ont obtenu une énorme double occasion à la 35e minute. Sur un service de Mkhitaryan, touché à gauche de la surface par Ibrahimovic, Valencia a buté sur un Randolph superbe. Dans la continuité, le ballon est revenu sur Lingard, qui a envoyé un tir sur le poteau à deux mètres du but vide. Dominateur dans l'entrejeu, MU a toutefois été plus approximatif que les Hammers dans les trente derniers mètres, à l'instar d'un Zlatan Ibrahimovic avec un déchet inhabituel. West Ham a eu plusieurs occasions d'ouvrir le score. De Gea, encore immense, a sauvé son camp devant Lanzini avant la pause (44e). Puis Antonio a manqué de peu le cadre sur un service de Payet (53e), avant de buter sur De Gea après un travail parfait de Lanzini (61e).
Manchester United a finalement trouvé l'efficacité qui lui faisait défaut grâce au coaching gagnant de Mourinho, et l'ouverture du score de Mata (63e, voir par ailleurs). Pogba a eu deux occasions de faire le break (67e, 75e), mais a manqué de précisions. Manchester s'en est finalement remis à Zlatan Ibrahimovic pour se mettre à l'abri. Le Suédois a été tranchant, même dans un soir sans, en transformant un service de Herrera (78e). Son neuvième but lors de neuf derniers matches est toutefois entaché d'un hors-jeu flagrant.

18 : Zlatan Ibrahimovic en est à 18 buts inscrits toutes compétitions confondues cette saison. Plus que le meilleur buteur de Manchester United sur toute la saison dernière (Anthony Martial, 17).

Le fait : Coaching gagnant de Mourinho

José Mourinho avait effectué cinq changements dans son onze de départ par rapport au match contre Middlesbrough, samedi. Si son Manchester n'a pas été resplendissant, le technicien portugais a joué un rôle majeur dans la victoire des siens, grâce à ses deux premiers changements. Mata est entré à la 46e minute, suivi par Rashford à la 58e minute, et les deux hommes ont été décisifs dans l'ouverture du score. Remplaçant d'un Lingard décevant, Rashford a mis le feu sur le côté droit, effaçant Nordtveit avec facilité, avant de servir en retrait l'Espagnol, au bon endroit pour marquer d'une lourde frappe du gauche. Son 4e but de la saison.

L'homme : Feghouli, le cauchemar continue

Titulaire pour la première fois avec West Ham en Premier League, Sofiane Feghouli n'a passé que 15 minutes sur la pelouse. L'Algérien n'a pas maîtrisé un tacle sur Phil Jones, et a été expulsé directement par Mike Dean, le carton rouge le plus rapide du Championnat anglais cette saison. Slaven Bilic lui avait fait confiance, après sa passe décisive délivrée le 26 décembre contre Swansea, et l'a même réconforté quand il a quitté la pelouse, tête basse. Mais le cauchemar continue pour le joueur de 27 ans, qui n'a pas été retenu dans la liste de l'Algérie pour la CAN.

⚽️ 63' : Mata
⚽️ 78' : Ibrahimovic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *