Non, Cristiano Ronaldo ne construira pas d’hôpital pédiatrique au Chili


L'information qui attribuait au footballeur portugais l'intention de construire un hôpital pour enfants était un canular.

Cristiano Ronaldo «construira un hôpital pédiatrique à Santiago du Chili en 2020» : c'est l'information publiée par de nombreux médias (y compris sur le site de L'Equipe) mardi dans l'après-midi. Mais cette information était erronée. Un communiqué du cabinet new-yorkais d'avocats Brafman & Associates, consulté par l'agence de presse espagnole Efe mardi, attribuait alors au footballeur portugais cet investissement caritatif.

Sollicité par L'Equipe, le très renommé avocat Benjamin Brafman – connu pour avoir été le conseil de nombreuses célébrités comme Michael Jackson, Jay-Z, DSK et dernièrement Harvey Weinstein – a confirmé mardi soir qu'il n'avait publié aucun communiqué à ce sujet et qu'il ne représentait pas les intérêts du footballeur portugais, contrairement à ce que le vrai-faux communiqué laissait entendre.

Le footballeur est néanmoins impliqué dans de nombreuses actions caritatives. Il est ambassadeur de l'organisation Save the Children, de l'Unicef et de World Vision, Il fait également régulièrement la promotion du don du sang. Les auteurs du canular ne sont, pour le moment, pas connus.

Ce n'est pas la première fois que le nom du cabinet de Benjamin Brafman est utilisé afin de rendre plus crédible l'envoi de faux communiqué. Début décembre, cela avait été le cas dans l'affaire Weinstein, et son supposé exil en Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.