Mondial 2018 : Les six matches de la Croatie pour arriver jusqu’en finale


Impressionnante en phase de groupes, la Croatie a ensuite puisé dans ses réserves pour atteindre la finale de la Coupe du monde face à la France (dimanche, 15h00). Retour sur ses six premiers matches dans le tournoi.

 

Partir du bon pied

1re journée : Croatie-Nigéria (2-0, 16 juin à Kaliningrad)
Faisant partie d’un groupe relevé avec l’Islande et l’Argentine, la Croatie sait qu’un faux-pas d’entrée contre le Nigeria peut la mettre en difficulté. Elle ne sera jamais mise en danger par les Africains, inoffensifs devant. Très bon, Mandzukic force Etebo à marquer contre son camp puis obtient un penalty transformé par Modric. Profitant du nul entre Islandais et Argentins, la Croatie prend la tête de son groupe.

La démonstration

2e journée : Croatie-Argentine (3-0, 21 juin à Nijni Novgorod)
Pour l’Argentine, ce sera une humiliation, qui se noue après la mi-temps. Rebic profite d’abord d’une énorme boulette de Caballero, avant que l’excellent Modric creuse l’écart grâce à une frappe superbe. Trouvé par Kovacic, Rakitic aggrave le score dans le temps additionnel. Les hommes de Dalic sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale.

L’équipe B fait son boulot

3e journée : Croatie-Islande (2-1, 26 juin à Rostov)
L’équipe B de la Croatie ponctue la phase de groupes en gagnant le troisième match. Si l’Islande a dominé la première période, elle concède l’ouverture du score sur un tir de Badelj. Une main de Lovren permet ensuite à Sigurdsson d’égaliser sur penalty. Mais Badelj, encore lui, met fin aux espoirs islandais en servant Perisic pour le deuxième but des Vatreni.

Mandzukic a été impressionnant pendant ce Mondial. (Presse Sports)
Mandzukic a été impressionnant pendant ce Mondial. (Presse Sports)

Le coup de moins bien

8es de finale : Croatie-Danemark (1-1, 3-2 aux t.a.b., 1er juillet à Nijni Novgorod)
La Croatie tombe sur un os. Le Danemark ouvre le score dès la 57e seconde, par Jörgensen, mais les hommes de Dalic réagissent vite et Mandzukic profite d’une partie de billard dans la surface pour égaliser trois minutes plus tard. Déjouant totalement sous la pression, les Croates voient Schmeichel arrêter un penalty de Modric dans la prolongation. Le gardien danois stoppe deux tentatives (Badelj, Pivaric) mais Subasic fait encore mieux avec trois parades ! La Croatie est en quarts, comme en 1998.

Au bout de la nuit, la première demie

Quarts de finale : Croatie-Russie (2-2, 4-3 aux t.a.b., 7 juillet à Moscou)Cherichev ouvre le score après une action magique 31e) mais comme d’habitude, la Croatie réagit vite et égalise huit minutes plus tard, l’inévitable Mandzukic déposant un ballon sur la tête de Kramaric. Lors de la prolongation, Vida reprend victorieusement un corner de Modric avant que Mario Fernandes égalise pour les hôtes, quatre minutes plus tard… La séance de tirs au but sourit de nouveau aux Vatreni et à Subasic, qui stoppe le tir de Smolov et voit Fernandes manquer le cadre.

Les revenants

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *