Mondial 2018 – Pekerman : Nous sommes « optimistes , mais « c’est difficile de battre le Sénégal »


Les Colombiens sont « optimistes », a affirmé leur sélectionneur José Pekerman mercredi, avant un match décisif pour atteindre les 8es de finale du Mondial-2018, à Samara, mais « c’est difficile de battre le Sénégal », prévient le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé.

– « Optimistes » –

La Colombie avait raté son entrée, battue par le Japon (2-1) à dix contre onze tout le match, mais la nette victoire contre la Pologne (3-0) a ramené la confiance. « Seule la victoire nous garantit une place en 8es, mais notre moral est haut, a assuré Pekerman. Je pense que nous pouvons être optimistes vu ce que nous avons montré au dernier match ». Les Cafeteros ne sont « pas venus que pour la phase de groupes, si nous ne la passons pas ce ne sera pas bon, mais pour l’heure nous sommes optimistes. Il y aura beaucoup de pression, de tension, mais nous devons la supporter, nous avons de l’expérience. Modestement j’espère que nous allons gagner », a ajouté l’Argentin.

– « Difficile de battre le Sénégal » –

« La Colombie doit nous battre pour se qualifier, et nous sommes capables de battre la Colombie », répond Aliou Cissé. « La motivation est là, la confiance est là, nous avons 95 minutes pour entrer encore plus dans l’histoire. On rentrera sur le terrain avec l’intime conviction de nous qualifier. Il faut battre le Sénégal, et ce n’est pas évident de battre le Sénégal ».

– Un « style différent » peut gêner le Sénégal –

« Le Sénégal n’aime pas jouer sous pression et aime contrer », prévient Pekerman. Les Lions forment « une équipe très forte, avec beaucoup de qualité individuelle, et des joueurs très unis. Ils sont habitués à évoluer dans des grands championnats, en Angleterre, en France, en Espagne… Ils ont eu des succès contre la Pologne (2-1) et le Japon (2-2), ils sont en position de force, mais nous avons un style différent, nous allons essayer de trouver leur point faible pour les mettre en danger. Voyons comment le Sénégal répond à un style de jeu différent », a ajouté le technicien. « Ce sera difficile de
renverser la situation, ajoute le défenseur Davinson Sanchez, mais avoir gagné nous donne force et enthousiasme ».

– « Un peu le même style de jeu » –

Aliou Cissé a « l’impression qu’on a un peu le même style de jeu: l’engagement, la vitesse. On les a joué en amical en 2014 pendant leur préparation à leur Coupe du monde (2-2). Je pense que nous allons vers un match disputé, très intense, entre deux équipes capables de faire partie des 16 meilleures de cette Coupe du monde. C’est vrai, la Colombie peut nous poser quelques problèmes, mais nous avons aussi des arguments à faire valoir et demain on saura bien les jouer ».

– Il n’y a pas que Mané –

Comment contrôler Sadio Mané, la star du Sénégal ? « Concentrons-nous sur toute l’équipe, répond Davinson Sanchez. C’est un joueur extraordinaire, il a réussi une grande saison en Premier League, à Liverpool, mais nous allons surveiller toute l’équipe sénégalaise. Et nous espérons que nous pourrons lui faire mal en équipe ».

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *