Mexico a accueilli sa première visite d’inspection en vue de l’attribution du Mondial 2026


Les membres du groupe de travail de la Fifa ont visité trois sites à Mexico, mardi. Ils doivent maintenant se rendre aux États-Unis et au Canada.

Candidat à l'organisation de la Coupe du monde 2026 avec les États-Unis et le Canada, le Mexique a accueilli sa première visite d'inspection mardi, à Mexico, sa capitale.

Les membres du groupe de travail de la Fifa se sont rendus à la Plaza de la Constitucion, qui pourrait accueillir la fan zone, au Centre de haute performance, le complexe sportif où la sélection mexicaine se rassemble et s'entraîne au sud de la ville, et enfin au stade Azteca, enceinte d'une capacité de 87 523 places déjà utilisées lors des Coupes du monde 1970 et 1986.

L'hôte du Mondial désigné le 13 juin

Ce même groupe de travail doit maintenant se rendre aux États-Unis, à Atlanta le 11 avril et New York le 13, et au Canada, à Toronto, le 13, pour des visites similaires. Plus tard, il inspectera également quatre villes marocaines : Marrakech le 16 avril, Agadir le 17, Tanger le 18 et Casablanca le 19. Lorsque la tournée d'évaluation sera achevée, la Fifa publiera ses résultats. L'hôte du Mondial 2026 sera désigné le 13 juin pendant le 68e congrès de la Fédération internationale, à la veille du début de la Coupe du monde en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *