Mario Balotelli devrait très vite retrouver la Squadra Azzurra !


D'après le quotidien italien La Repubblica, Mario Balotelli va faire son grand retour avec la sélection de l'Italie sous les ordres de Luigi Di Biagio lors des matches amicaux du mois de Mars.

Pour retrouver Mario Balotelli sous la tunique azzurra, il faut remonter au précédent mondial. Oui, vous avez bien entendu depuis la Coupe du Monde au Brésil en 2014, l’attaquant niçois n’a pas eu l’opportunité de reporter le maillot de son pays. Littéralement exilé du fait des choix respectifs d’Antonio Conte (durant l’Euro 2016) et ceux de Giampiero Ventura. Ce dernier avait demandé, en conférence de presse, plus de garanties à l’ex-attaquant de l’AC Milan pour éventuellement l’appeler pour jouer la plus grande compétition. Mais la suite, on la connait : une non-qualification à la Coupe du Monde, une fédération italienne déchirée et en pleine reconstruction. Le sélectionneur intérimaire, Luigi Di Biagio, devrait rappeler le "banni" à en croire la Repubblica. L’ancien sélectionneur des U23 italiens, qui prendra ses fonctions officiellement lundi à Coverciano (centre d’entraînement de la Nazionale), voudrait redonner de la confiance à Super Mario qui détient la meilleure moyenne de buts avec l’Italie (13 buts en 33 matches) devant les Ciro Immobile (7 buts) et Andrea Belotti (4 buts). Et quoi de mieux que lui redonner une chance lors du match amical contre l’Argentine le 23 mars prochain à l’Etihad Stadium. Un stade où il a connu des fortunes diverses et variées : des multiples prises de bec avec Roberto Mancini jusqu’à la célèbre passe décisive pour offrir à Aguëro le but du titre contre les Queen Park Rangers en mai 2012.

Le Balotelli niçois marche sur les plates bandes du "Balo" milanais

Il s’agit sans doute du moment le plus opportun pour (re)voir Balotelli. L’attaquant formé à l’lnter Milan vit sans doute la meilleure forme de sa carrière en l’espace de deux saisons sous les couleurs du GYM. Il a été auteur de 38 buts en l’espace de 57 matches. Cette saison, Balotelli continue de se faire une santé sur le littoral de la baie des Anges. En l’espace de 19 matches joués en Ligue 1, il a scoré à 13 reprises. Pour retrouver un rendement aussi prolifique pour le buteur transalpin, il faut remonter à la saison 2012/2013 et son arrivée à Milan en janvier lors du mercato hivernal. Orphelin de Zlatan Ibrahimovic parti au Paris Saint-Germain, Silvio Berlusconi décide de rapatrier l’ex-intériste de l’autre côté des Alpes. Le constat est sans appel puisque Balotelli va réaliser six mois stratosphériques en marquant 12 buts en 13 matches et permettre à Milan de se qualifier pour la Champions League. Aujourd’hui, Super Mario semble retrouver le même type de rendement qu’il a connu en Lombardie. Avec la maturité qui va avec tout en réalisant certaines vidéos décalées sur les réseaux sociaux. Notamment la dernière en date où le numéro neuf italien est à la recherche de Vladimir Poutine. Son retour est donc inévitable pour une sélection italienne qui a besoin de reconstruire tout en créant une alchimie entre l’ancienne génération (Buffon, Balotelli, Chiellini et la possible sélection de Daniel De Rossi) et une nouvelle génération pétillante ( pour rappel, les U23 italiens s’étaient issés jusqu’en demi-finale de l’Euro l’été dernier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.