Manchester City : le vibrant hommage rendu à Yaya Touré


Yaya Touré a joué mercredi soir contre Brighton son dernier match avec Manchester City à domicile. L'occasion pour le club mancunien de lui rendre un bel hommage.

Le 2 juin 2010, Yaya Touré signait un contrat de 5 ans pour Manchester City. L’aventure aura finalement duré 8 ans pour le milieu de terrain ivoirien, qui a disputé hier soir contre Brighton (victoire 3-1) son dernier match à domicile, à l’Etihad Stadium. C’était aussi pour Touré la première titularisation de la saison en Premier League, preuve de sa perte d’influence progressive depuis la nomination de Pep Guardiola en 2016. Reste que l’Ivoirien a marqué l’histoire des Citizens, avec trois titres de champion (2012, 2014 et donc 2018), 1 FA Cup et 2 League Cup et un total de 316 matches disputés.

C’est évidemment lors des titres de 2012 et 2014 que Yaya Touré a joué un rôle clé pour City. L’Ivoirien était alors au sommet de son art, surtout lors de la saison 2013-2014 avec 20 buts à son actif. Devenu un véritable milieu box to box, il a souvent illuminé le jeu des siens grâce à ses arabesques, sa technique, ses passes décisives ou encore ses coups francs directs. Cela, le club ne l’a pas oublié en lui rendant un bel hommage à l’issue de la rencontre face à Brighton.

Exit les mauvais souvenirs liés aux déclarations souvent fracassantes de l’agent de Touré, Dimitri Seluk, et les régulières menaces de départ, Man City a célébré comme il se doit l’un des joueurs phares de l’ère Mansour. Une mosaïque représentant une célébration de but de l’Ivoirien a été installée au centre d’entraînement. Yaya Touré a aussi récupéré un abonnement à vie à l’Etihad Stadium. Invité à s’exprimer au micro à l’issue de la rencontre, il a remercié tous les fans, les faisant rugir de plaisir en indiquant que son meilleur souvenir restait son but inscrit face à Manchester United.

La chanson des Touré reprise en choeur par tout le stade

Le clou du spectacle ? Le speaker mancunien a invité le frère de Yaya, Kolo Touré, à entrer sur la pelouse pour lui remettre quelques cadeaux, au son de « No Limit », la fameuse chanson détournée par les supporters (« Yaya yaya yaya, yaya yaya Touré, Kolo kokokolo, kokokolo Touré »). Entouré par tous ses partenaires, l’Ivoirien a pleinement profité de ses derniers instants, en attendant de nouvelles aventures.

L’un des plus beaux hommages a été rendu par le capitaine habituel des Citizens (Yaya Touré a porté le brassard pour son dernier match), Vincent Kompany. « Yaya Touré est un joueur très spécial et l’importance de sa contribution à Manchester City est indiscutable. Il a eu un impact positif dès le moment où il a signé pour nous à l’été 2011, conduisant l’équipe grâce à son talent, sa force et son style. Le mot « légende » est souvent utilisé à tort et à travers mais pour décrire le statut de Yaya Touré à Manchester City, il n’y a pas de terme mieux approprié. Je me joins à chaque fan de City en le remerciant pour tout ce qu’il a donné au club et je le souhaite le meilleur pour la prochaine étape de sa carrière. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.