Mady Touré : « Ismaïla Sarr va gagner le Ballon d’Or un jour »


Le bus de Watford était sur le point de quitter Anfield mais Sadio Mané avait un message pour Troy Deeney. « Prends soin de mon garçon », exhortait l’attaquant de Liverpool. « C’est un garçon timide, un garçon timide. » Se tenant maladroitement en arrière-plan, les mains dans les poches et regardant le sol, Ismaïla Sarr avait exactement ce regard. « Il a juste besoin de parler anglais, il y travaille », répondit Deeney. « C’est un bon garçon. » Un mois après, Mady Touré, sur The Guardian, fait le point.

Watford remonte grâce à Ismaila

Un mois plus tard, les conseils de Mané à Deeney semblent pourtant avoir porté leurs fruits. Sarr a été l’un des principaux artisans de la rapide remontée de Watford, ayant marqué des buts décisifs lors des victoires sur Manchester United et Aston Villa, avant de servir Abdoulaye Doucouré pour l’ouverture du score lors de la victoire cruciale contre Bournemouth,  dimanche dernier.

Mais les performances du jeune homme de 21 ans n’ont pas surpris Mady Touré, qui a rencontré Sarr pour la première fois à son académie Génération Foot à Dakar, alors que le joueur avait 14 ans.

Témoignage émouvant de Mady Touré sur Ismaila…

« Il se porte bien en ce moment car je pense qu’il commence à s’adapter au football anglais », explique Touré. « Au début, quand il a été transféré pour 35 millions d’euros, il y avait une sorte de frein à main, mais je pense qu’il l’a enlevé maintenant. Ce n’est pas une surprise, il a toujours été comme ça, depuis qu’on l’a pris. Ismaïla est une gazelle, donc il a besoin de temps. Maintenant, il a pris ses repères et il commence à bien jouer. Ce n’est pas surprenant, car c’est un très bon joueur.

…Besoin de la confiance de l’entraîneur

« Il faut que l’entraîneur lui fasse confiance. S’il a la confiance de l’entraîneur… C’est un garçon introverti, il faut aller vers lui. C’est sa nature. Ismaïla ne parle pas beaucoup. Si l’entraîneur le prend sous son aile comme un fils, il est très affectueux mais il faut aller vers lui. Il a besoin de sentir les gens autour de lui. S’il ressent cela, il peut faire beaucoup de dégâts [sur le terrain]. Je pense que c’est une année de transition pour lui ».

Entre Ismaila Sarr et Sadio Mané…

« Ismaïla et Sadio n’ont pas le même style », dit Touré. « Ce que je peux dire, c’est qu’Ismaïla est un peu comme Cristiano Ronaldo. Et Ronaldo est son idole. Ils ont une façon de jouer assez similaire. J’ai dit que Sadio allait exploser en Angleterre et je peux vous dire qu’Ismaïla fera de même. Il va même gagner un Ballon d’Or. Il est rapide, puissant et maintenant qu’il a ses repères… et ce n’est que sa première saison, vous verrez comment il s’améliore et progresse. Je pense qu’il est bien placé pour devenir l’un des meilleurs joueurs en Angleterre et dans le monde. »

Senego