L’UEFA condamne le harcèlement contre Michael Oliver, l’arbitre de Real Madrid-Juventus


L'UEFA a condamné lundi le harcèlement dont ont fait l'objet Michael Oliver et sa femme après que l'arbitre anglais a sifflé un penalty en faveur du Real Madrid contre la Juventus en quart de finale retour de C1.

L'UEFA «condamne fermement» le harcèlement dont ont fait l'objet Michael Oliver et sa femme après que l'arbitre anglais a sifflé un penalty décisif en faveur du Real Madrid mercredi, dans le temps additionnel du quart de finale retour de Ligue des champions face à la Juventus. «Nous sommes en contact avec eux pour leur offrir notre soutien et nous faisons entière confiance aux autorités compétentes pour prendre des mesures contre les individus qui se sont comportés de manière inappropriée sur et en dehors des réseaux sociaux»a fait savoir la confédération européenne dans un communiqué publié lundi.

La police britannique a ouvert une enquête sur des textos reçus par Lucy Oliver, la femme de Michael, qui a aussi reçu de nombreuses insultes via Twitter, rapportait samedi la BBC. Les joueurs de la Juventus, qui avaient effacé leur déficit de trois buts hérité du match aller, étaient furieux contre Oliver quand il a sifflé un penalty pour une faute de Mehdi Benatia sur l'attaquant merengue Lucas Vazquez. Cristiano Ronaldo l'a converti pour revenir à (1-3) et qualifier le Real pour les demi-finales (score cumulé 4-3).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *