Le Liverpool de Klopp met le Manchester City de Guardiola à distance


Liverpool a remporté une victoire courte mais importante (1-0) contre Manchester City et compte désormais quatre points d'avance sur son adversaire du soir.

Le match : 1-0

L'opposition de styles entre les deux équipes aux jeux les plus facilement reconnaissables de Premier League a accouché d'un match plutôt fermé remporté par Liverpool (1-0) aux dépens d'un Manchester City à la stratégie étonnement défensive. La victoire des Reds est méritée et couronne l'avantage pris par Klopp dans la bataille tactique : ses Reds ont dominé la première période grâce à un jeu direct qui a fait mal aux Citizens à l'image de l'unique but de la rencontre, un contre conclu par Wijnaldum après un bon centre de Lallana (8e). Excellent dans le jeu sans le ballon, avec un pressing axial très efficace, Liverpool aurait pu rentrer aux vestiaires avec une marge plus importante, mais Firmino a gâché deux grosses occasions (28e, 44e).

Manchester City a enfin pris le match à son compte en deuxième période, se créant plusieurs situations pour Agüero (54e, 57e), auteur du premier tir cadré des siens, et Silva (55e) dont la frappe contrée est passée de peu à côté. Mais alors que les erreurs techniques se sont multipliées des deux côtés, les Citizens n'ont pas su se montrer assez dangereux. Liverpool reste à six points du leader, Chelsea, et prend surtout quatre points d'avance sur son adversaire du match.

Le fait : la coaching méconnaissable de Guardiola

Habituellement friand de prises de risques et d'un jeu porté vers l'attaque, Pep Guardiola a opté pour une animation très prudente, semblant vouloir avant tout protéger sa défense des contres de Liverpool. Résultat, son équipe s'est procurée beaucoup moins d'occasions que d'habitude tout en se montrant vulnérable sur le jeu long adverse, surtout en première période. Autre fait étonnant : Guardiola, connu pour sa capacité à identifier les problèmes et à les résoudre à la mi-temps, a attendu la 86e pour effectuer son premier changement en sortant Zabaleta, en grande difficulté pendant tout le match.

16 : Manchester City n'aime pas voyager à Liverpool. Les Citizens n'ont remporté aucun de leurs 16 derniers déplacements à Anfield. Leur dernière victoire dans l'antre des Reds remonte à 2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *