Liga : la MSG porte le Barça à Eibar


Emmené par un magnifique Frenkie de Jong et un trio d'attaque Messi-Suarez-Griezmann, tous les trois buteurs, le Barça a impressionné à Eibar. Grâce à cette victoire 3-0, les Blaugranas prennent la tête de la Liga avec un point d'avance sur le Real Madrid.

Le Barça avait besoin de confirmer son regain de forme aperçu avant la trêve. En déplacement à Eibar, un stade où il n’est jamais simple de s’imposer, le champion en titre pouvait, en cas de succès, enchaîner par une 4e victoire de suite. Valverde se targuait de pouvoir aligner pour la 3e fois seulement cette saison son trio d’attaque Messi-Suarez-Griezmann. Arthur, Busquets et De Jong démarraient au milieu. Alba et Sergi Roberto occupaient les côtés de la défense et c’est Umtiti qui faisait équipe avec Lenglet en défense centrale. L’ancien Lyonnais jouait là son premier match de la saison seulement. En face, Eibar, qui restait sur 2 victoires de suite à domicile, se présentait dans un 4-4-2 emmené par le duo Sergi Enrich-Charles devant.

On assistait à un début de rencontre plutôt plaisant entre deux équipes qui ne se cachaient pas pour aller de l’avant. À défaut d’occasions, plusieurs situations chaudes avaient lieu dans les deux surfaces. Eibar se procurait la première opportunité avec cette tentative de Pedro Leon un rien au-dessus (12e). Les Basques le regrettaient puisque sur le ballon suivant, Lenglet envoyait un long ballon pour Griezmann. Débarrassé de son défenseur, le Français battait Dmitrovic dans l’angle fermé et ouvrait le score (0-1, 13e). Le Barça semblait être en maîtrise mais affichait également quelques difficultés en défense, à l’image de Umtiti coupable de deux fautes. De Jong lui se régalait au milieu. En plus d’être percutant, il distribuait les bons ballons par dizaine.

Avec De Jong à la baguette, le trio Griezmann-Suarez-Messi s’amuse

Discret jusque-là, Messi se montrait enfin. Auteur d’un numéro à l’entrée de la surface, il se débarrassait de plusieurs défenseurs avant de se heurter à la bonne sortie de Dmitrovic (31e). A l’approche de la pause, Eibar s’offrait un temps fort, multipliant les centres mais le jeu de tête d’Umtiti notamment soulageait le Barça, qui revenait au vestiaire avec un but d’avance. Valverde profitait de la pause pour remplacer Sergi Roberto par Semedo et les Catalans repartaient de l’avant. Ils commençaient même à activer le mode rouleau compresseur. Irrésistible depuis le début de la rencontre, De Jong régalait encore avec ce service pour Suarez. Dans la surface, l’Uruguayen partait en dribbles avant de laisser le ballon à Griezmann, qui d’une subtile touche sur sa gauche, offrait un but tout fait à Messi (0-2, 58e).

C’est la première fois que le Français offrait un but à la Pulga et même que le trio magique réalisait une combinaison victorieuse ensemble. On assistait peut-être à la naissance de la MSG. Sur l’occasion suivante, Griezmann déposait un ballon parfait dans la course pour Messi parti à la limite du hors-jeu. Face au gardien l’Argentin glissait pour Suarez, qui marquait à son tour (0-3, 66e). Cette fois-ci le suspense s’arrêtait net. Le Barça poursuivait sa domination territoriale et confisquait le ballon à son malheureux adversaire. Valverde pouvait même offrir du temps de jeu à Vidal et Rakitic. Après un début de rencontre un peu compliqué, Umtiti s’est quant à lui montré rassurant. La dernière occasion de Suarez sur un ballon de Messi (86e) terminait de peu à côté. En attendant le match du Real Madrid à Majorque ce soir , les Blaugranas ont pris la tête de la Liga avec un point d’avance.

 

Footmercato