Liga : le Barça dispose difficilement de Getafe et revient à hauteur du Real Madrid


Bousculé, le Barça est tout de même parvenu à s'imposer face à Getafe (2-1) ce samedi, lors de la 24e journée de Liga. Les Catalans reviennent provisoirement à hauteur du Real Madrid, leader, qui reçoit dimanche soir le Celta Vigo (21 heures).

Le match : 2-1

Comme face au Betis Séville (3-2) le week-dernier, Barcelone a été bousculé par Getafe ce samedi, au Camp Nou, lors de la 24e journée de Liga. Mais, comme au stade Benito-Villamarín, les Catalans sont parvenus à s'imposer d'une courte tête (2-1). Plus efficace que séduisant, le Barça, toujours fébrile, continue d'engranger les points et se porte provisoirement à hauteur du Real Madrid, leader grâce à une meilleure différence de buts (+30 contre +28). Getafe, troisième, est désormais relégué à 10 points du duo de tête.

Avec un pressing très soutenu, les visiteurs ont d'abord vivement gêné les Barcelonais, incapables de ressortir de leur propre moitié de terrain. Hormis un lob raté par Lionel Messi (14e), les Blaugranas, malgré une possession assommante, sont longtemps restés inoffensifs. C'est au contraire Getafe qui se montrait dangereux, au point d'inscrire un but sur corner, finalement refusé pour une obstruction du buteur, Allan Nyom, sur Samuel Umtiti (23e). Dépassés dans la profondeur, les défenseurs catalans pouvaient également s'estimer heureux en voyant Cucurella trop croiser sa frappe (26e).

Cette série d'occasions ratées par les Azulones a fait office de bascule. Getafe a progressivement relâché son étreinte, et le Barça a presque aussitôt piqué sa victime. D'une superbe remise, Messi a mis sur orbite Antoine Griezmann, buteur d'un subtil ballon piqué de l'extérieur du pied gauche (1-0, 33e). Quelques minutes plus tard, Sergi Roberto doublait la mise en reprenant un centre de l'autre latéral, Junior Firpo (2-0, 39e). Clinique.

Mais, à force de se reposer sur son avance, les Blaugranas se sont exposés. Et, au milieu d'un second acte pauvre en rythme, une superbe volée d'Angel Rodriguez relançait le suspense (2-1, 66e). Face au troisième de Liga, le Barça a plié. Ter Stegen réalisait même un petit miracle en repoussant en trois temps une nouvelle tentative d'Angel (72e). En souffrance, les Catalans n'ont pas rompu. Mais chacun de leur succès s'apparente désormais à un immense combat.

Le joueur : Antoine Griezmann décisif

Très discret depuis plusieurs rencontres, l'international français a été un acteur important de cette victoire du Barça. Il a surtout ouvert le score à la 33e minute de jeu, alors que son équipe peinait à sortir la tête de l'eau. « Grizou », muet depuis la 18e journée face à Alavés (4-1), n'avait toujours pas marqué en Liga en 2020. Face à Getafe, outre sa très belle finition sur l'ouverture du score, il a multiplié les appels de balle et s'est montré à l'aise dans ses remises et dans l'orientation du jeu. Il aurait même pu signer un doublé en s'appliquant davantage (75e, 77e). Pas encore une révolution, mais déjà une nette différence par rapport à ses dernières sorties. Il a d'ailleurs été désigné homme du match.

1 : Le FC Barcelone commence à prendre l'habitude de souffrir pour s'imposer. Les quatre dernières victoires des Catalans en Liga ont été acquises avec seulement un but d'avance. Cela avait déjà été le cas contre Grenade (1-0), Levante (2-1) et le Betis Séville (3-2). Entre temps, le Barça s'était incliné à Valence (0-2).