L’Arène nationale de Lutte « vandalisée »


« Comment ? », se demandent nos confrères, « l’on est tenté de dire que des supporters, qui étaient placés à gauche de la loge officielle, se mettaient à danser debout de toutes leurs forces sur des chaises. Sans l’avoir volontairement fait, ces passionnés ont détruit des sièges. Un acte qui frise l’indiscipline.

Pourtant depuis son inauguration, Gris Bordeaux, Balla Gaye, Eumeu Sène ou Modou Lô n’ont cessé de sensibiliser les lutteurs et les amateurs sur le comportement à adopter mais aussi sur l’utilisation de ce joyau qui a coûté plus de 30 milliards Fcfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *