Italie : Muntari, suspendu pour avoir quitté le terrain après des cris racistes


Le milieu de terrain ghanéen de Pescara Sulley Muntari, qui avait quitté la pelouse de Cagliari dimanche après avoir été la cible de cris racistes, a été suspendu pour un match mardi pour protestations et « comportement non réglementaire ».

Muntari est finalement bel et bien suspendu. Quelques jours après avoir quitté volontairement le terrain après avoir été victime de cris racistes, le milieu de terrain ghanéen de Pescara a été suspendu pour un match mardi pour protestations et « comportement non réglementaire« . Avant de quitter la pelouse, il avait auparavant signalé les cris racistes dont il était victime à l’arbitre, qui lui avait adressé un avertissement. Après être sorti du terrain, le Ghanéen avait reçu un deuxième carton jaune.

Selon le communiqué de l’instance disciplinaire de la Ligue italienne, Muntari est suspendu en raison de son « double avertissement pour protestations envers le directeur de jeu et pour son comportement non réglementaire (…) puisqu’il a quitté le terrain sans autorisation du directeur de jeu« . A propos des mêmes incidents, la Ligue n’a pas sanctionné le club de Cagliari, estimant que les cris racistes avaient été « lancés par environ dix supporters, soit moins de 1% des occupants du secteur« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *