Ibrahima Niane : «Je veux faire plus que Sadio Mané et Bocandé à Metz»


À la manière des grands attaquants sénégalais qui ont écrit une partie de l'histoire du FC Metz, au premier rang desquels Jules François Bocandé, Ibrahima Niane veut aussi laisser son empreinte au club à la Croix de Lorraine. Plus que les égaler, l'avant-centre de 18 ans qui dispute sa première saison en France veut les dépasser.


Avez-vous aussi l’ambition de vous inscrire dans la même lignée que les attaquants sénégalais passés par Metz, à l’image de Papiss Cissé, Sadio Mané, Diafra Sakho, etc. ?

Je veux même faire plus qu’eux. Les gens continuent de parler d’eux, parce qu’ils ont laissé de bons souvenirs au club et j’aimerais faire pareil pour inscrire mon nom dans l’histoire de Metz. Quelqu’un comme Sadio Mané joue dans l’un des plus grands clubs au monde et fait partie des meilleurs joueurs africains. On nous rappelle aussi les exploits de Diafra et surtout de Jules François Bocandé.

Qu’est-ce qu’ils vous disent sur Bocandé ?

Ils disent qu’aucun autre joueur n’a fait ce qu’il a réussi à Metz. Peut-être que c’est parce qu’il a été le premier à marquer les esprits. Il garde encore une bonne cote de popularité. C’est une référence et quand on entend tout ce qu’ils disent sur lui et les Sénégalais passés par ici, on n’a pas droit à l’erreur. Cela doit nous motiver davantage pour chercher à faire toujours plus. A défaut de les dépasser, on ne doit pas faire moins. C’est une mission, surtout quand on quitte le Sénégal en y laissant des gens qui nous suivent et comptent sur nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *