Gianni Infantino se dit « optimiste » pour un Mondial à 48 dès 2022


Gianni Infantino, le président de la FIFA, s'est dit optimiste au sujet de l'organisation de la Coupe du Monde 2022 à 48 équipes, alors que le Qatar s'est préparé à accueillir 32 équipes.

 

Ce vendredi le président de la FIFA, Gianni Infantino, s'est dit optimiste concernant l'organisation de la Coupe du Monde 2022 à 48 équipes au lieu de 32, tout en soulignant que ce ne serait pas facile. « Je suis optimiste, mais est-ce que ce sera facile ? Non, cela ne sera pas facile, je dois être honnête », a déclaré le patron de la FIFA lors d'une conférence de presse à Istanbul, à l'issue d'un sommet exécutif de trois jours dans la capitale économique de la Turquie.

En 2017, la FIFA avait voté une expansion à 48 équipes à partir de 2026, organisée par le trio Mexique - États-Unis - Canada. Mais depuis, le président italo-suisse de l'instance dirigeante du football mondial milite pour une application de cette réforme dès 2022. La FIFA mène actuellement une étude de faisabilité et doit annoncer sa décision mi-mars lors de son conseil à Miami.

Gianni Infantino a notamment soumis l'hypothèse de jouer des matches dans les pays voisins, si la compétition passait à 48 équipes. Mais une crise diplomatique touche cette partie du Moyen-Orient qui impose depuis 2017 un blocus économique au troisième pays producteur de gaz. « Je ne suis pas naïf au point d'ignorer la situation politique dans la région », a souligné Gianni Infantino, tout en indiquant que le football pouvait, selon lui, « accomplir des miracles ». Il a ainsi pris l'exemple du Mondial 2026, qui sera organisé par le Canada, le Mexique et les États-Unis, qu'alors même « qu'il y a des débats sur la construction d'un mur » entre États-Unis et Mexique, « ces deux pays vont travailler ensemble ».

Le Qatar, qui dit se préparer pour une compétition à 32 équipes, a indiqué qu'il aurait son mot à dire avant de décider de passer à un tournoi élargi qui entraînerait des complications logistiques et politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *