Gana Guèye revient sur son transfert avorté au PSG : Je suis déçu …


Idrissa Guèye a failli porter les couleurs du PSG au dernier mercato hivernal. Dans les colonnes de L’Equipe, il s’est exprimé pour la première , sur les péripéties de cette histoire, et la déception qui en a découlé.

 Idrissa Gueye espérait revêtir le maillot du  Paris Saint-Germain,avec le  dernier mercato hivernal. Tout semblait réuni pour que l’affaire réussisse. Le club de la capitale avait besoin d’un milieu récupérateur, lui était heureux de la perspective de rejoindre une formation plus huppée qu’Everton , après 2 années et demie chez les Toffees. Mais voilà, entre le PSG et Everton, les négociations n’ont pas réellement avancé. Après la première offre de 25 M€, Paris a formulé une proposition de 30 M€ le dernier jour du mercato pour faire plier les dirigeants anglais, qui réclamaient 40 M€. Le transfert n’a donc pas eu lieu, au grand désarroi de l’international sénégalais.

« C’est un rêve qui ne s’est malheureusement pas réalisé. », raconte Idrissa Guèye aujourd’hui dans les colonnes de L’Équipe. « J’étais prêt pour le PSG. Je suis donc déçu. Mais je vois aussi que le travail paie. » L’ancien Lillois a accompli sa part du travail en officialisant ses envies de départ. Cela n’a pas suffi. « Everton a mis le frein tout de suite. Il ne voulait pas me vendre. J’ai poussé. J’ai vu les dirigeants pour leur dire mon envie d’aller à Paris, que c’était une opportunité en or, un énorme challenge à ne pas laisser passer à 29 ans. Le PSG est revenu vers moi. Thomas Tuchel m’a alors appelé. »

Antero Henrique pointé du doigt

Les appels de l’entraîneur allemand ont démontré au joueur de 29 ans qu’il était bien désiré. Mais cela ne changeait en rien la position d’Everton dans ce dossier, qui s’est plusieurs fois étonné des méthodes parisiennes. Idrissa Guèye confie, lui aussi ne pas avoir échangé avec Antero Henrique, le directeur sportif en charge des négociations dans ce feuilleton. « Je ne l’ai pas eu. Je n’ai jamais trop compris ce qui se passait avec lui. Everton non plus, d’ailleurs… », glisse-t-il, alors qu’il a pu échanger directement avec Nasser Al-Khelaïfi.

Résultat, le PSG s’est tourné vers Leandro Paredes, pour lequel il a versé 47 M€. Un montant plus élevé que celui que le club aurait eu à débourser pour recruter le milieu sénégalais. Peut-être parce que l’Argentin, âgé de 24 ans, représente plus l’avenir, et une potentielle plus-value, que le Sénégalais. Ce dernier a en tout cas bien noté qu’il pouvait intéresser les grandes écuries. Et il ne tire pas un trait sur un possible futur transfert à Paris. « Ce n’est peut-être pas fini avec Paris… » L’avenir le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *