Elim Mondial 2018 – Pas de pacte avec la Colombie affirme le Pérou


Le Pérou a répondu à la polémique qui enfle, autour d’un arrangement avec la Colombie lors de la dernière rencontre des qualifications à la Coupe du monde. Et assure qu’il n’y a pas eu de pacte.

Face aux rumeurs de match arrangé entre le Pérou et la Colombie, visant notamment Falcao, les joueurs péruviens ont répondu à la polémique. A l’image de Renato Tapia à la chaîne Panamericana TV«Dans les cinq dernières minutes, les Colombiens se sont approchés. Ils savaient quelle était la situation sur les autres terrains. On a donc géré le match comme il se devait (…) J’ai parlé avec Radamel (Falcao) qui m’a dit qu’on était qualifiés tous les deux, mais c’est du football et on joue pour gagner», a confié le joueur péruvien.

Alors que la presse locale évoque déjà le «Pacte de Lima», Nolberto Solano, membre du staff technique du Pérou, écarte toute idée de concertation entre les deux pays. «On avait besoin de gagner, eux aussi. Comment ça un pacte? Ce sont des spéculations. Evidemment, à la fin, on se rend compte des autres résultats et on te dit: descends d’un cran, il ne faut pas prendre de risque», a-t-il déclaré mercredi à la radio RPP. Les deux équipes se sont contentées de faire tourner le ballon dans les dernières minutes, sans prendre trop d’initiatives.

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.