Elim Euro 2020 : l’Espagne se fait surprendre en Norvège, l’Italie qualifiée


Dans la course à la qualification pour l’Euro 2020, l’Espagne n’a pas fait le travail face à la Norvège (1-1). La Suède, elle se déplaçait à Malte (0-4). Dans le même temps, l’Italie recevait la Grèce pour assurer sa qualification (2-0) alors que l’Arménie et le Liechtenstein se sont quittés sur un nul (1-1).

Ce samedi soir, les qualifications à l’Euro 2020 se poursuivaient. Et c’est l’Espagne qui devait assurer une victoire en Norvège pour s’ouvrir les portes de la phase finale l’été prochain. Pour le 168e match de Sergio Ramos (33 ans) avec la Roja, le leader du groupe F avait un déplacement périlleux à Oslo. Et les Espagnols ont été malmenés par une équipe norvégienne joueuse et entreprenante. Les deux équipes se sont d’ailleurs quittées sur un nul à la mi-temps mais au retour des vestiaires, l’équipe de Robert Moreno est revenue avec d’autres intentions puisque la Furia a ouvert le score grâce à une belle demi-volée de Saúl Ñíguez qui trompait le gardien norvégien (47e). Les champions du monde 2010 ont tenté d’aggraver la marque mais son adversaire du soir ne s’est pas laissé abattre et a joué son va-tout jusqu’au bout en faisant frissonner la défense ibère sur des contre-attaques. Dans les derniers instants, les joueurs de Lars Lagerbäck profitaient d’une sortie kamikaze de Kepa pour inscrire le but de l’espoir et de l’égalisation par Joshua King (90+4). Finalement, l’Espagne doit se contenter du nul (1-1), ce qui n’est pas immérité au regard de la prestation livrée par Martin Ødegaard et ses coéquipiers. La Norvège est toujours en course pour une qualification malgré sa 4e place au classement (10 pts), l’Espagne reste leader (19 pts).

Dans l’autre rencontre du groupe, la Suède se déplaçait à Malte pour tenter de recoller et passer devant la Roumanie au classement. Et les Blågult ont attaqué cette rencontre par le bon bout en ouvrant le score rapidement par l’intermédiaire de Marcus Danielson (11e). Les Suédois ont enfoncé un peu le clou après la pause lorsque Sebastian Larsson a doublé la mise (58e) mais le festival n’était pas terminé puisque les Jaune et Bleu forçaient Andrei Agius à marquer contre son camp (66e). Pour conclure cette large victoire, Larsson s’offrait même un doublé sur penalty (71e). Grâce à ce succès (0-4), la Suède est deuxième du groupe à six longueurs derrière l’Espagne mais passe devant la Roumanie avec une unité d’avance (14 pts).

L’Italie s’en sort bien, l’Arménie patine

Première du groupe J avant cette rencontre, l’Italie devait confirmer face à la Grèce au Stadio Olimpico de Rome. Et dans une rencontre où la Squadra Azzura a outrageusement confisqué le ballon aux visiteurs (80% de possession après 30 minutes), les joueurs de Roberto Mancini ont éprouvé les pires difficultés à trouver la faille avec 6 occasions dans le premier acte. Mais les Gli Azzurri ont assuré l’essentiel avec un penalty transformé par Jorginho (63e) et un but dans le dernier quart d’heure de Federico Bernardeschi (78e) qui mettait définitivement la Nazionale à l’abri (2-0). Avec 21 points au compteur, l’Italie va retrouver une grande compétition internationale l’été prochain après avoir loupé le dernier Mondial en Russie.

Toujours dans le groupe J, l’Arménie affrontait le Liechtenstein et les Rouge et bleu marine ont rapidement ouvert le score grâce à une réalisation de Tigran Barseghyan (19e). Les Arméniens ont largement dominé les débats en mettant leur jeu en place face à la petite nation 182e au classement FIFA. Mais les hommes de Armen Gyulbudaghyants se sont fait surprendre en deuxième période avec un but contre le cours du jeu de Yanik Frick (72e). Avec cette contre-performance (1-1), l’Arménie laisse la Finlande filer au classement et accuse désormais deux points de retard.

Les résultats du soir :

Groupe F :

Malte 0 – 4 Suède : Danielson (11e), Larsson (58e), Agius (csc, 66e), Larsson (71e).

Norvège 1 – 1 Espagne : Joshua King (-90+4) ; Saúl Ñíguez (47e).

Groupe J :

Italie 2 – 0 Grèce : Jorginho (63e), Bernardeschi (78e).

Liechtenstein 1 – 1 Arménie : Yanik Frick (72e) ; Barseghyan (19e).

Commentez via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.