El Hadj Diouf : « les Lions doivent se voir comme une institution »


 L’équipe nationale masculine de football du Sénégal doit se considérer comme une institution et faire preuve d’un professionnalisme à toute épreuve pour mieux inspirer le respect, compte tenu de son statut de numéro un au classement FIFA, a indiqué son ancien capitaine El Hadj Diouf.

 « Nous voyageons actuellement avec le statut de numéro un, ça doit inspirer le respect mais cela ne veut pas dire sous-estimer les adversaires », a déclaré dans un entretien à l’APS, le Ballon d’or africain en 2001 et 2002.

Le Sénégal, logé dans la même poule que le Congo, la Namibie et le Togo dans le cadre du second tour des éliminatoires du Mondial 2022, est le favori de ce groupe de qualification, selon l’ancienne star des Lions.

El Hadj Diouf note toutefois que « tout se jouera sur le terrain » même si « les Lions ne doivent jamais oublier qu’ils viennent prendre part à ces éliminatoires en tant que finalistes de la CAN et mondialistes ».

Pour la génération des Sadi Mané et autres Idrissa Gana Guèye, l’objectif sera de se qualifier au Mondial 2022, après avoir participé à l’édition 2018. Les joueurs « savent qu’ils en ont les moyens », relève El Hadj Diouf.

« Ce ne sera pas donné sur un plateau d’argent », a cependant prévenu l’ancien attaquant international, quart de finaliste de la Coupe du monde 2002 avec le Sénégal.