Coupe du monde 2022 : en dépit de l’isolement du Qatar, les préparatifs se poursuivent «normalement»


La rupture des liens diplomatiques entre le Qatar, l'Arabie saoudite et ses alliés n'inquiète pas l'organisation de la Coupe du monde 2022.

Au centre d'une grave crise depuis que l'Arabie saoudite et ses alliés ont annoncé début juin la rupture des liens diplomatiques avec Doha, accusé de soutenir le «terrorisme», le Qatar demeure confiant dans le fait que les délais seront respectés dans l'organisation de la Coupe du monde 2022. Une source proche de l'organisation a assuré lundi à l'AFP que les préparatifs se poursuivaient «normalement».

L'isolement du petit émirat suscite aussi l'interrogation du monde du football quant à sa capacité à accueillir les visiteurs originaires du Moyen-Orient, sans compter que des mesures économiques comme la fermeture des frontières terrestres et maritimes peuvent se répercuter sur l'organisation du Mondial, notamment en ce qui concerne les stades. «Dans chaque projet de construction, il y a des plans B et C, ajoute la source proche de l'organisation. Il ne semble pas qu'il y ait de problèmes pour obtenir des matériaux.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.