Corruption à la Fifa – Procès : Une entreprise argentine trouve un accord à l’amiable à plus de 100 millions d’euros


Impliquée dans la vaste affaire de corruption liée à la Fifa, l'entreprise argentine Torneos y Competencias SA a trouvé un accord à l'amiable avec la justice américaine, qui a instruit l'affaire : elle va débourser environ 105 millions d'euros.

Les charges à l'encontre de la société Torneos y Competencias SA vont être abandonnées par la justice américaine. L'entreprise argentine a en effet trouvé un accord à l'amiable avec le tribunal new-yorkais qui mène l'instruction : elle va pour cela débourser 112M de dollars (soit environ 105M d'euros).

Son ancien président, Alejandro Burzaco, avait en novembre 2015 plaidé coupable pour corruption. Il avait pris part à un système de pots-de-vin versés à des dirigeants et officiels du monde du football, à la Fifa et à la Confédération sud-américaine, afin d'obtenir les droits de diffusion de plusieurs compétitions (Coupes du monde, Copa America). Un système qui datait, selon lui, d'avant son entrée dans le capital de l'entreprise, en 2005. La société argentine aurait versé au total 200M d'euros de pots-de-vin.

Torneos y Competencias SA fait partie de la quarantaine d'inculpés dans cette affaire de corruption. La moitié des personnes impliquées a déjà plaidé coupable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *