CAN 2017 – Les penaltys : Un point faible pour Abdoulaye Diallo


Durant toute la Can le gardien de but, Abdoulaye Diallo n’avait rien à se reprocher, car il n’ a encaissé aucun but au cours du jeu. Mais, lors du match Sénégal/ Cameroun comptant pour les quarts de finale, ce gardien n’est parvenu à stopper aucun des cinq (5) tirs au but de l’équipe camerounais.

Abdoulaye Diallo avait réussi des arrêts exceptionnels sur les occasions décisives et sporadiques des lions indomptables qui ont joué  très bas dans cette rencontre. Dans ce match, les lions du Sénégal ont parallèlement manqué de réalisme, révèle le journal l’Enquête.

Dans ce match, la seule reproche qui pouvait être faite à l’ancien champion d’Europe, est qu’il n’est parvenu à stopper aucun des cinq tirs au but de Moukandjo et partenaire, très réalistes dans cette épreuve. Face à certains gardiens de but quand même, c’est plutôt le tireur qui n’a souvent pas de réussite. C’est dire que Abdoulaye Diallo a un point faible des penaltys.

Et le gardien de but sénégalais doit certainement s’améliorer sur ce plan, de peur que Khadim Ndiaye ou Pape Seydou Ndiaye ne lui prend sa place. Ces deux gardiens de but sont reconnus comme des spécialistes en matière d’arrêt de penalty.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *