CAN 2008 – Mamadou Niang raconte les conditions difficiles dans la tanière !


Ancien capitaine de l’équipe nationale de football, Mamadou Niang est revenu sur l’aventure des Lions à Tamalé, au Ghana, pendant la Can 2008. Il était l’invité du groupe de presse e-MEDIA.

L’hébergement

Les conditions de vie et d’hébergement n’étaient des meilleurs pour les pensionnaires de la Tanière. « En 2008, on a dormi dans une auberge de jeunesse. Les conditions étaient exécrables. On arrivait pas à communiquer avec nos familles, il n’y avait pas de wifi, on était coupé du monde« , se rappelle-t-il.

Le coach

Ce qui a fait que, selon Mamadou Niang, « cela ne se passait pas bien sur le terrain et le coach s’est enfui après le 2e match« . Car, pour l’ancien de l’olympique de Marseille, « il avait refusé d’assumer ses responsabilités. » Pis encore, se souvient-il, « il s’était déjà défaussé sur les joueurs, dont moi. C’était hallucinant. »

Le dégoût

Des événements qui avaient fait réfléchir l’ancien avant-centre sénégalais. « C’est à partir de cette période que j’ai, pour la première fois, songé à prendre ma retraite internationale avec tout ce qui s’était dit. Je ne comprenais pas. Je ne refuse pas d’assumer ma part en tant que joueur, mais le coach ne peut pas se débiner comme il l’avait fait…« , a fait savoir Mamadou Niang.