La CAF n’a «pas de plan B» pour la CAN 2019 au Cameroun


Alors que le Cameroun doit accueillir la CAN 2019 et que les doutes planent sur les capacités du pays à organiser la compétition, la Confédération africaine (CAF) n'a «pas de plan B».

La Confédération africaine «n'a pas de plan B, la CAF n'a jamais réfléchi à un retrait de la Coupe d'Afrique des nations au Cameroun. (...) Cela dépend du Cameroun», a souligné le président de l'instance Ahmad Ahmad, en visite dans le pays mardi. «C'est le Cameroun qui accueille cette compétition, c'est le Cameroun qui pourra nous dire demain "On est prêts" ou "Ah non, donnez nous le temps, on n'est pas prêts", ça dépend du Cameroun», a expliqué le dirigeant à la presse, alors que des doutes planent sur les capacités du pays à accueillir cette CAN, programmée du 15 juin au 13 juillet 2019.

Le 29 septembre, lors d'un comité exécutif organisé à Charm el-Cheikh en Egypte, la Confédération africaine a pointé «un retard important dans la réalisation des infrastructures» nécessaires à la tenue de la CAN 2019 au Cameroun. «La décision finale sera rendue fin novembre», avait précisé l'organisation panafricaine. Le Cameroun est actuellement en pleine période électorale : plus de 6,5 millions de Camerounais sont appelés dimanche à élire leur nouveau président, pour donner ou non un septième mandat à Paul Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *