Bundesliga – Le Bayern Munich souffre mais bat le Werder, Thomas Müller atteint les 100 buts en Bundesliga


Malmené par le Werder, le Bayern Munich a fait la différence en fin de match (4-2) devant son public dimanche. Il compte désormais 16 points d'avance en tête de la Bundesliga.

Le match : 4-2

D'ordinaire, le Werder est un souffre-douleur pour le Bayern. Avant de se déplacer à Munich, dimanche, Brême restait même sur 16 défaites d'affilée – dont 14 en Bundesliga - face à sa bête noire. L'écart de points (28) entre les deux équipes – le Bayern survole le Championnat, le Werder (16e) lutte pour son maintien – n'incitait pas à l'optimisme pour les visiteurs, et s'ils ont fini par s'incliner (4-2), ils ont longtemps fait douter le Bayern à l'Allianz Arena.

Il a fallu attendre les entrées communes de Kingsley Coman et Arturo Vidal (58e) pour voir le leader prendre les devants pour la première fois du match à la 63e, grâce à une tête de Robert Lewandowski. Un avantage de courte durée, Niklas Süle trompant son propre gardien une dizaine de minutes plus tard sur corner (74e, 2-2).

Sans Matts Hummels, le Bayern a parfois fait preuve de suffisance derrière, et les erreurs d'appréciation (ou de concentration) de son gardien, Sven Ulreich, lui ont coûté deux buts : en retard sur une sortie, le remplaçant de Manuel Neuer a d'abord perdu un duel avec Jérôme Gondorf (0-1, 24e), avant de céder naïvement un corner au Werder - celui de l'égalisation à 2-2 - sous la pression de Max Kruse. Heureusement pour lui, son équipe a vite réagi, Lewandowski (76e, 3-2) et Müller (84e, 4-2) s'offrant tour à tour un doublé dans le dernier quart d'heure.

Le joueur : 100 buts en Bundesliga pour Müller

Fidèle au Bayern Munich depuis son arrivée au centre du formation du club bavarois, à l'âge de 10 ans, Thomas Müller (28 ans) a marqué ses 99 et 100e buts en Bundesliga ce dimanche. Alors que son équipe était menée, l'international allemand a d'abord exploité avec beaucoup de classe un centre long de Jérôme Boateng pour égaliser juste avant la mi-temps (41e, 1-1). Puis il a scellé la victoire des Munichois en toute fin de match, profitant d'une passe lobée astucieuse de James Rodriguez (84e).

16 - Depuis sa défaite à Mönchengladbach, le 25 novembre, le Bayern a aligné six succès en Bundesliga. Résultat, il compte désormais 16 points d'avance sur le Bayer Leverkusen, son premier poursuivant en tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.