Bundesliga – Le Bayern Munich enfonce Schalke 04 de Salif Sané


Vainqueur (2-0) de Schalke 04, samedi, le Bayern Munich reprend la première place au Hertha Berlin et plonge le club de Gelsenkirchen dans la crise : toujours zéro point après quatre matches.

Le match : 0-2

Le Bayern Munich a fait coup double samedi en allant s'imposer (2-0) à Gelsenkirchen contre Schalke 04, un quatrième succès en autant de matches qui permet au champion en titre de distancer plusieurs rivaux, à commencer par le Borussia Dortmund, tenu en échec (1-1) plus tôt à Hoffenheim. Son succès sur son dauphin de l'an dernier, conjugué au coup de frein de son premier poursuivant à l'aube de cette 4e journée, conforte le leadership du «Rekordmeister». Il compte deux points d'avance sur le nouveau deuxième, le Hertha Berlin, vainqueur (4-2) de Mönchengladbach, défait pour la première fois de même que Wolfsburg, autre cador battu par Fribourg à domicile (3-1).

Mais l'événement, c'est aussi la crise dans laquelle plonge Schalke 04. Comme son nom l'indique - pardon pour le mauvais jeu de mots -, «null vier» compte zéro point après quatre parties. Seul le Bayer Leverkusen, autre outsider à la peine, n'a toujours pas ouvert son compteur avant la réception de Mayence, dimanche (15h30). Dur pour le jeune (33 ans) entraîneur Domenico Tedesco, même si les chants d'encouragement du peuple bleu lui ont sûrement mis du baume au coeur après une rencontre à oublier : corner mal défendu et but de James Rodriguez pour commencer (8e), puis penalty concédé à la suite d'une touche, converti par Robert Lewandowski (64e).

Le joueur : James Rodriguez

Passeur décisif cette semaine en Ligue des champions sur le deuxième but des Bavarois à Bruges (2-0), James Rodriguez a non seulement ouvert le score de la tête sur un corner de Kimmich, il a aussi provoqué la faute de Schöpf sur le penalty du break. Tout ne fut pas parfait toutefois. Le Colombien a aussi manqué deux grosses occasions, trop facile d'abord sur un face à face avec Ralf Fährmann, le gardien de Schalke (25e), puis maladroit devant le but vide sur un centre en retrait impeccable de Franck Ribéry, de nouveau titulaire comme en C1 mercredi (50e).

6 - En marquent en force le penalty du 2-0, Robert Lewandoswski est devenu le seul joueur de l'histoire à marquer lors de six matches consécutifs contre Schalke 04.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *