Le Brésil tenu en échec par le Panama en amical malgré un but de Lucas Paqueta


Le Brésil n'a pu faire mieux qu'un nul ce samedi contre le Panama lors d'un match amical disputé à Porto (1-1). Le joueur de l'AC Milan Lucas Paqueta a profité de la rencontre pour ouvrir son compteur avec sa sélection.

Deux séries se sont arrêtées net pour le Brésil, ce samedi à Porto : celle de six victoires consécutives qui avait suivi l'élimination contre la Belgique, en juillet dernier à Kazan, lors du Mondial. Et celle de six matches sans encaisser de but qui allait avec.

 

Rien de bien grave pour l'équipe de Tite, qui a évolué sans le moindre Parisien sur le terrain : Neymar, blessé, a regardé le match en tribunes ; Marquinhos et Thiago Silva, eux, ont regardé depuis le banc la domination de leur Seleçao. Car le score final, évidemment, traduit mal la supériorité brésilienne. Avant l'égalisation signée Machado de la tête, sur coup franc (1-1, 36e), Ederson n'avait pas eu le moindre arrêt à effectuer. Et après ce but panaméen, le gardien de Manchester City s'est employé une seule fois, brillamment, sur une frappe de José Luis Rodriguez (49e).

Des nouveaux convaincants

Le Brésil aurait dû gagner, donc, contre une équipe repliée par son sélectionneur Julio Cesar Dely Valdes, dans une sorte de 5-4-1 très prudent. Mais Firmino, sur un centre magique du local Alex Telles (18e) puis Arthur à deux reprises (22e, 23e) ont manqué le cadre avant l'ouverture du score de Paqueta, sur un renversement de jeu de Casemiro (1-0, 32e).

Le Brésil n'a pas su conserver cet avantage plus de quatre minutes et, en deuxième période, le très actif Richarlison a trouvé la barre (51e), Paqueta n'a pas profité d'une excellente remise de Firmino (59e), Richarlison n'a pas concrétisé après un grand pont en pleine surface (70e), Casemiro a trouvé la barre de la tête (71e) puis Mejia sur coup franc (73e).

Le Brésil n'a pas gagné mais les petits nouveaux ont plutôt convaincu. Notamment Alex Telles, l'un des deux locaux de l'étape, saignant au poste de latéral gauche pour sa première en Seleçao. En revanche Coutinho, malgré un ou deux éclairs, est resté dans le ton de sa triste saison barcelonaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.