Armand Traoré : «J’aimerais beaucoup revenir en équipe nationale»


Freiné dans sa carrière par de nombreuses blessures, Armand Traoré, ancien joueur de Arsenal et de la Juventus de Turin espère revenir dans la Tanière des "Lions". Le défenseur de Nottingham Forest a fait pour wiwsport, le point sur sa carrière et ses ambitions. Interview.

Tu as joué à Arsenal et à la Juventus de Turin. Peux-tu revenir un peu sur ce parcours ? 

J'ai commencé tout d'abord à Suresnes puis au Racing 92 avant d'intégrer le centre de formation de l'AS Monaco. J'y suis resté un an puis grâce à une bonne saison à Monaco et en équipe de France, j'ai été recruté par Arsenal. A l'époque, Je n'avais pas encore 16 ans. J'ai passé quelques années à Arsenal dont deux saisons en prêt successivement à Porstmouth et à la Juventus avant de signer à QPR puis à Nottingham Forest (D2 anglaise).

Tu étais pourtant annoncé en France, en Turquie et en Allemagne… 

En effet, j'avais quelques touches dans ces pays. La plus concrète était en Allemagne mais au final, Philippe Montanier m'a téléphoné et j’ai beaucoup aimé son discours et son projet. L'Angleterre est un pays que je connais très bien donc j'ai décidé d'y retourner.

Comment se passe ta saison à Nottingham Forest ? 

La saison se passe plutôt bien. J'ai intégré l'équipe sans préparation ce qui est toujours risqué pour un joueur. J'ai joué certains matchs avec des déchirures dans les mollets, ce qui a empiré les choses.
Résultat, je suis blessé 3 mois.

Quelles sont tes ambitions pour les prochaines saisons ? 

Tout d’abord me remettre sur pied au niveau mental et au niveau physique dans un premier temps. Faire des saisons pleines et réintégrer l'équipe nationale du Sénégal et pourquoi pas, participer à une compétition avec le Sénégal.

Tu as commencé avec l’équipe de France Espoirs, et tu as choisi de jouer en A avec le Sénégal. Pourquoi ?

Le Sénégal a toujours été dans mon cœur. Etant petit avec mon frère, on passait 3 à 4 semaines au Sénégal pour les vacances; on allait voir les matchs du Sénégal au stade LSS. C'est un pays que j’aime beaucoup. Et puis mon père (Allah Ya Rahmou) aurait voulu me voir jouer sous les couleurs du Sénégal, je le sais, donc j'ai décidé d'opter pour le Sénégal.

As tu suivi les "Lions" lors de la dernière CAN au Gabon ? 

Oui j’ai suivi leur parcours. J'ai beaucoup aimé cette équipe du Sénégal très technique avec un pressing à la perte du ballon impressionnant. Ils ont manqué de chance car je pense que sans la séance de penalty, le Sénégal aurait gagné la CAN.

Qu’est-ce qu’il manque au Sénégal pour être capable de décrocher une Coupe d’Afrique ? 

Pas beaucoup. Encore du travail sur le jeu et une régularité dans ce qu'ils font.

A quand ton retour dans la tanière ? 

Bientôt Insha Allah. Dieu seul sait que j'aimerais beaucoup revenir.

Es-tu en contact avec le coach ? 

J’ai eu l'occasion de rencontrer Aliou Cissé après le match Nigéria-Sénégal à Londres. Je ne suis pas en contact direct avec le coach ou les dirigeants mais Ismaël Ndiaye, mon agent, l'est.

Quel est le match qui t’as le plus marqué avec les "Lions" ? 

La victoire du Sénégal en 2002 contre la France et je pense que beaucoup de Sénégalais seront d'accord avec moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.