Amara Traoré : « Contre la France en 2002, on dansait à l’échauffement »


Le sélectionneur de l’Equipe nationale de 2009 à 2012, Amara Traoré, est revenu sur l’état d’esprit des Lions de la Génération 2002. 

Pour Amara Traoré, les Lions de 2002 avaient fait une  très bonne compétition mais manquaient de chance. Et la force de cette génération, poursuit-il dans Le Soleil, c’était « le caractère, l’insouciance, l’inconscience mais aussi le management interne ».

danse lions 2002

Contre la France, en match d’ouverture, se souvient-il, « le stade était rempli de journalistes et on dansait à l’échauffement. Et les journalistes se demandaient si on était conscients que nous devions jouer le match d’ouverture. C’était cela la beauté, la folie de cette équipe »

En 2002, ajoute Amara Traoré,  Bruno Metsu avait réussi à « libérer les énergies du football africain en encadrant le football sans le brimer. (…) Les principes du football sont universels, mais le football africain a besoin de garder son identité, cette folie africaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *