Allemagne : Gündogan et Özil «regrettent» d’avoir soutenu Erdogan, selon Joachim Löw


Mesut Özil et Ilkay Gündogan «regrettent fortement» d'avoir posé sur des photos avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, a affirmé mardi le sélectionneur Joachim Löw, qui a retenu les deux dans sa pré-liste pour le Mondial.

Les internationaux allemands Mesut Özil et Ilkay Gündogan «regrettent fortement» d'avoir posé sur des photos avec le président turc Recep Tayyip Erdogan en campagne électorale, a affirmé mardi le sélectionneur Joachim Löw, qui a retenu les deux dans sa pré-liste pour le Mondial en Russie. Interrogé sur cet incident qui a provoqué une vive polémique en Allemagne, Joachim Löw a repoussé toute idée de sanctions : «J'ai un peu de compréhension pour ces joueurs issus de l'immigration, qui ont deux cœurs dans une seule poitrine. Ce n'est pas toujours simple, a dit le sélectionneur. Les deux ont beaucoup fait pour l'intégration en Allemagne, ils ont un bon esprit.»

Le patron du football allemand Reinhard Grindel s'est montré plus souple mardi que la veille. «Je voudrais dire une chose: l'erreur est humaine et nous devons raison garder. Je pense qu'ils savent qu'ils ont fait une erreur. Nous devons maintenant agir avec eux avec mesure», a-t-il déclaré en préambule à la publication de la liste. Lundi, il les avait accusés sur Twitter de s'être laissés «manipuler» par le président Erdogan, ajoutant : «Le football et la DFB défendent des valeurs qui ne sont pas complètement prises en compte par M. Erdogan».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *