Aliou Cissé souhaite terminer sa préparation contre une sélection Asiatique ou Sud-américaine


Aliou Cissé, le sélectionneur national a émis, mercredi, le souhait de jouer "contre une sélection sud-américaine ou asiatique" pour le 5-ème et dernier match de préparation de la Coupe du monde 2018.
"Nous n’avons pas toujours ce qu’on veut mais l’idéal pour le dernier match, ce sera de jouer contre une sélection asiatique ou sud-américaine", a dit le sélectionneur national à l’APS en marge de sa conférence de presse.
Le Sénégal qui a prévu de jouer cinq matchs de préparation, connaît les quatre premiers qui sont l’Ouzbékistan (23 mars, la Bosnie (27 mars), le Luxembourg (31 mai) et la Croatie (8 juin). Sur ces adversaires, Aliou Cissé a reconnu qu’il aurait aimé jouer contre de grandes nations mais "avec ce qu’on a sous la main, ce n’est pas mal", selon lui.
"Dans le football actuel, on ne doit pas sous-estimer les adversaires et d’ailleurs, on ne peut pas dire que la Bosnie est une petite Nation de football", a dit le sélectionneur national.
"L’Ouzbékistan mérite aussi du respect", a-t-il déclaré, rappelant que pour la préparation de la Coupe du monde 2002, le Sénégal n’avait pas pris les grandes nations.
"Mais, cela ne nous avait pas empêché d’atteindre les quarts de finale", a rappelé celui qui était le capitaine de l’équipe nationale lors de cette phase finale.
Pour ses deux premiers matchs de préparation contre l’Ouzbékistan à Casablanca (Maroc) et contre la Bosnie (Havre), le sélectionneur national a appelé 30 joueurs dont un seul nouveau, le Nantais Santy Ngom.
Il a rappelé plusieurs autres qui sont restés longtemps sans revenir en équipe nationale à savoir Papy Djilobodji (Dijon), le défenseur de Crystal Palace (Angleterre), Pape Ndiaye Souaré, l’attaquant de Stoke (Angleterre), Mame Birame Diouf et le gardien rennais, Abdoulaye Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *