Aliou Cissé répond à Diouf : « Quand je lis certaines choses, je préfère… »


Échaudé par les critiques émises par l’ancienne gloire du football sénégalais El-Hadji Diouf à son encontre, le sélectionneur des Lions de la Téranga, Aliou Cissé, a répliqué sèchement cette semaine dans un entretien accordé à Rfi.

Pour rappel El Hadj Diouf avait accusé son coéquipier de 2002, d’être « toujours certain de ses choix » et de « manquer d’ouverture aux anciens joueurs ».

« Quand je lis certaines choses, je préfère en rigoler. On veut me parler d’ouverture ? Mais de quelle ouverture, me parle-t-on ? Il faut être sérieux. Je ne peux pas m’ouvrir à tout le monde parce que j’ai aussi des idées. Il faut me laisser les mettre en place » a indiqué le sélectionneur national des «Lions» avant d’ajouter :

« La discussion, l’échange, j’ai toujours. El Hadj, c’est mon petit que j’aime bien. Quand on se voit on parle de foot. Il est venu manger avec nous plusieurs fois. Il est venu à nos entraînements plusieurs fois. Je lui ai ouvert la porte de la sélection et il a parlé plusieurs fois aux joueurs. Lors de notre dernière séance d’entrainement, Fadiga était là pour parler aux joueurs. Omar Diallo (ancien gardien international) est venu également manger avec nous et a donné des conseils à l’équipe « explique le technicien sénégalais.

« Toute ma vie, j’ai été dans le milieu. J’ai été critiqué en tant que joueur, maintenant c’est en tant que sélectionneur. Ce n’est pas quelque chose qui m’empêche de vivre.» conclut Aliou Cissé.

Contrairement à son prédécesseurAlain Giresse qui a été remercié suite à la CAN 2015 où ils n’a pas réussi à franchir le cap du premier tour, l’ancien capitaine de l’équipe du Sénégal de 2002 a récemment prolongé de deux ans avec la Fédération sénégalaise de football (FSF) après la dernière grande messe africaine.

Le patron de la Tanière aurait désormais comme mission principale de mener ses protégés à la coupe du monde 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *